Un réseau de trafiquants de drogue, qui comprend un commandant de l’armée, arrêté par police
Rechercher

Un réseau de trafiquants de drogue, qui comprend un commandant de l’armée, arrêté par police

Tsahal affirme que l'officier était en possession de “quantités importantes” de substances illicites

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un soldat israélien devant un tribunal militaire. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Un soldat israélien devant un tribunal militaire. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Au moins cinq trafiquants de drogue présumés ont été arrêtés par la police ces derniers jours dans le sud du pays, y compris un commandant de Tsahal qui aurait stocké de grandes quantités de stupéfiants à son domicile.

Deux des revendeurs ont fourni la drogue au commandant et deux autres détenus ont été identifiés par la police comme des membres de sa famille.

La police a déclaré avoir trouvé 3,6 kilogrammes de haschisch et 1,2 kilogramme de cannabis chez l’officier.

La police militaire a arrêté mercredi un major de Tsahal alors qu’il tentait de vendre une « quantité importante » de drogues dures, a annoncé l’armée.

L’enquête qui a abouti à son arrestation a été menée par la direction des enquêtes de la police militaire.

Un porte-parole militaire a indiqué que, dans l’immédiat, il n’était pas possible de préciser si d’autres soldats ou officiers étaient impliqués dans le trafic de drogue.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a déclaré qu’elle « dénonce toutes les actions que l’officier est soupçonné avoir commises. »

L’armée n’a pas révélé le nom de l’officier et l’unité dans laquelle il servait.

L’enquête de la police militaire est en cours, a indiqué l’armée.

« [Tsahal] continuera à prendre différentes mesures pour empêcher que des crimes ne soient commis dans ses rangs », a déclaré l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...