Un ouvrier tué, deux autres blessés dans l’effondrement d’un tunnel dans le Nord
Rechercher

Un ouvrier tué, deux autres blessés dans l’effondrement d’un tunnel dans le Nord

Trois hommes ont perdu la vie dans des accidents de tunnel sur le chantier de la centrale électrique de Maale Gilboa depuis 2015

Le mont Gilboa vu du chantier de construction de la centrale hydroélectrique de Maale Gilboa dans le nord d'Israël. (Capture d'écran YouTube)
Le mont Gilboa vu du chantier de construction de la centrale hydroélectrique de Maale Gilboa dans le nord d'Israël. (Capture d'écran YouTube)

Un homme est décédé, deux autres ont été blessés et au moins huit autres ont été momentanément ensevelis après l’effondrement d’un tunnel sur un chantier de construction d’une centrale électrique souterraine près de la ville de Beit She’an, dans le Nord du pays.

Le tunnel de la centrale électrique de Maale Gilboa s’est effondré après la chute d’une grue en surface, selon une première enquête de la police.

Les noms de la personne décédée et des blessés n’ont pas été communiqués par les autorités.

Il s’agit du troisième accident mortel lié à l’effondrement d’un tunnel sur le site depuis 2015. Un ouvrier a été tué en mai 2015, puis un autre en mai 2016, durant les travaux de construction sur le chantier.

L’effondrement de vendredi a emprisonné huit ouvriers dans une section du tunnel à une cinquantaine de mètres sous terre. Les sauveteurs ont utilisé l’ascenseur du chantier pour les extraire du tunnel.

Un tunnel de la centrale hydroélectrique de Maale Gilboa dans le nord d’Israël. (Capture d’écran YouTube)

Les deux blessés, âgés d’une trentaine d’années, ont été transportés par hélicoptère jusqu’à l’hôpital Haemek à Afula.

Le Magen David Adom a dépêché des ambulances, des unités mobiles de soins intensifs et un hélicoptère pour le sauvetage.

Les ouvriers procédaient à la construction d’une centrale hydroélectrique souterraine sur le chantier du mont Gilboa. La centrale fonctionne en pompant de l’eau par un réseau de tuyaux allant d’un réservoir situé en bas jusqu’au sommet de la montagne pendant les heures où la consommation d’électricité est faible, puis en laissant l’eau s’écouler en cascade souterraine sur une énorme turbine pendant les heures de pointe, produisant ainsi de l’électricité complémentaire pour le réseau électrique du pays.

La police a ouvert une enquête sur l’accident, en collaboration avec les enquêteurs du Ministère du travail et de la protection sociale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...