Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Un Palestinien abattu après être entré dans une ferme de Cisjordanie avec des armes

D'après l’armée, le suspect a été tué par le propriétaire, près de l'implantation de Karnei Shomron. Les soldats inspectent par ailleurs la maison du terroriste de Tel Aviv

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Ces photos montrent des couteaux et explosifs trouvés sur un suspect palestinien qui aurait pénétré par effraction dans la ferme d'une implantation, dans le nord de la Cisjordanie, le 10 mars 2023. (Crédit : Igal Lahav / Conseil municipal de Karnei Shomron ; Tsahal)
Ces photos montrent des couteaux et explosifs trouvés sur un suspect palestinien qui aurait pénétré par effraction dans la ferme d'une implantation, dans le nord de la Cisjordanie, le 10 mars 2023. (Crédit : Igal Lahav / Conseil municipal de Karnei Shomron ; Tsahal)

Un Palestinien a été abattu par un civil israélien, vendredi matin, après s’être introduit par effraction dans une ferme située près de l’implantation de Karnei Shomron pour en attaquer les occupants, a annoncé l’armée.

L’armée israélienne a précisé que le Palestinien avait été repéré au moment où il pénétrait dans la ferme Havat Dorot Illit, dans le nord de la Cisjordanie, armé de couteaux et d’engins explosifs improvisés.

Le suspect aurait lancé les engins piégés, dont l’un a explosé, avant que le propriétaire de la ferme ne l’abatte.

Les soldats ont passé le secteur au peigne fin pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’autres suspects, a ajouté Tsahal.

Le Palestinien tué n’a pas encore été identifié.

Par ailleurs, des heurts ont eu lieu dans la nuit dans la ville cisjordanienne de Nilin lorsque les soldats israéliens ont pris d’assaut la maison du Palestinien qui a ouvert le feu devant un café de Tel Aviv, jeudi soir, faisant trois blessés.

Des soldats israéliens se tiennent près du corps d’un Palestinien qui aurait fait irruption dans la ferme d’une implantation du Nord de la Cisjordanie et tenté de mener une attaque, le 10 mars 2023. (Conseil local d’Igal Lahav / Karnei Shomron)

L’armée israélienne a confirmé, par voie de communiqué, que des soldats étaient entrés dans Nilin et avaient pénétré dans le domicile du terroriste, Mutaz Salah al-Khawaja, âgé de 23 ans.

L’opération a eu lieu quelques heures après que le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a exigé que la maison du terroriste soit immédiatement rasée.

L’armée israélienne a fait savoir que ses soldats avaient fait le nécessaire en vue de la démolition.

Il n’est pas rare qu’Israël démolisse le domicile des Palestiniens accusés d’avoir mené des attentats terroristes meurtriers.

L’efficacité de cette politique est très controversée, y compris au sein des services de l’ordre israéliens, et les militants des droits de l’homme dénoncent régulièrement le caractère injuste de ce qu’ils présentent comme une punition collective.

Le processus de démolition prend généralement plusieurs mois, car des relevés topographiques doivent être faits, la Cour Suprême doit examiner les recours de la famille, et les forces de l’ordre choisissent le moment optimal pour entrer dans les villes ou quartiers palestiniens.

Alors que les soldats travaillaient dans la ville, située près de Ramallah, des Palestiniens ont lancé pierres, pétards et autres projectiles sur les soldats, et érigé des barrages routiers enflammés.

Des soldats israéliens inspectent la maison du terroriste palestinien auteur d’une fusillade à Tel Aviv, dans le village cisjordanien de Niilin, le 10 mars 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Aucun blessé n’a pour l’heure été signalé côté palestinien, mais l’armée israélienne a fait savoir que ses soldats avaient tiré des « balles Ruger » sur les Palestiniens qui lançaient des explosifs, des cocktails Molotov et des pierres », ajoutant que l’un d’entre eux au moins avait été touché.

La cartouche de calibre .22 d’un fusil Ruger est considérée comme moins létale que les cartouches de gros calibre généralement utilisées par l’armée.

Les organisations de défense des droits humains condamnent l’utilisation de cette arme pour les opérations de maintien de l’ordre, car il peut malgré tout tuer.

Avec cette arme, les soldats tirent généralement sur le bas du corps des émeutiers, plutôt qu’au niveau de la tête, ce qui pourrait être mortel.

Au cours de cette opération, les soldats israéliens ont interpellé le père d’al-Khawaja et un autre membre de sa famille, a ajouté Tsahal.

Al-Khawaja a été tué par la police et des passants peu après l’attaque, alors qu’il tentait de s’enfuir.

Ses trois victimes étaient toujours hospitalisées vendredi matin.

L’une d’entre elles, transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, a subi une intervention chirurgicale d’urgence et a été stabilisée, mais le pronostic des médecins est toujours réservé, a déclaré l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

Les deux autres victimes ont subi des blessures ne mettant pas leur vie en danger : elles se trouvent respectivement dans un état grave et léger à modéré.

Le tireur palestinien auteur de la fusillade de Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Courtoisie; utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Le porte-parole du Département d’Etat, Ned Price, a déclaré que les Etats-Unis « condamnaient fermement » l’attaque.

« Le terrorisme doit être universellement condamné. Nous souhaitons un bon rétablissement aux blessés et réitérons notre soutien indéfectible à la sécurité d’Israël », a-t-il déclaré dans un tweet.

L’ambassade de France à Tel Aviv a également condamné ce qu’elle a qualifié de « nouvelle attaque intolérable au cœur-même de Tel-Aviv ».

Dans la journée, l’ambassade de France aux États-Unis s’était déclarée « très préoccupée » par l’opération israélienne de Jénine, cette semaine, au cours de laquelle six Palestiniens armés – parmi lesquels le Palestinien accusé d’avoir tué deux frères israéliens le mois dernier – avaient été tués lors d’échanges de tirs avec Tsahal.

« La France en appelle de nouveau au gouvernement israélien afin qu’il protège les civils palestiniens, conformément aux obligations internationales qui lui incombent en tant que puissance occupante », a déclaré un porte-parole de l’ambassade.

Le groupe terroriste du Hamas a déclaré qu’al-Khawaja était membre de sa branche armée. Il n’avait pas de permis d’entrée en Israël au moment de l’attaque.

Dans un communiqué, le Hamas a déclaré que l’attentat était une « réponse naturelle » aux dernières opérations militaires israéliennes meurtrières en Cisjordanie, sans toutefois revendiquer la fusillade.

Policiers et médecins sur les lieux d’un attentat terroriste dans la rue Dizengoff, dans le centre de Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Toujours dans la nuit, l’armée israélienne a fait savoir que ses soldats avaient essuyé des tirs d’hommes armés palestiniens à Tulkarem, en Cisjordanie.

Un véhicule militaire a été endommagé par les tirs.

À Tulkarem toujours, des Palestiniens armés ont ouvert le feu depuis un véhicule en circulation et lancé des explosifs sur des soldats israéliens, a ajouté Tsahal.

Aucun soldat n’a été blessé.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été élevées ces douze derniers mois, l’armée israélienne menant des opérations quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Ces tensions se sont encore intensifiées ces dernières semaines, sur fond de raids israéliens et de représailles palestiniennes, ainsi que d’une recrudescence des violences des résidents d’implantations.

Les attentats palestiniens de ces derniers mois à Jérusalem et en Cisjordanie ont fait 14 morts et plusieurs blessés graves.

On estime à 74 le nombre de Palestiniens tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de l’ordre, même si des civils non impliqués ont trouvé la mort dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.