Un Palestinien écope de 17 ans de prison pour avoir poignardé un soldat
Rechercher

Un Palestinien écope de 17 ans de prison pour avoir poignardé un soldat

Le juge souhaite créer un précédent "dans l’intérêt de la sécurité publique"

Le bâtiment du tribunal de Jérusalem à Jérusalem-Est (Crédit : Capture d'écran Google Maps)
Le bâtiment du tribunal de Jérusalem à Jérusalem-Est (Crédit : Capture d'écran Google Maps)

Le tribunal de Jérusalem a condamné un Palestinien à 17 ans de réclusion pour avoir attaqué un soldat à l’arme blanche à Jérusalem, le blessant légèrement.

Le Palestinien, Said Komboz, devra également verser la somme de 50 000 NIS (près de 12 000 €) d’indemnités pour l’agression, qui était survenue au mois de décembre à la gare routière de Jérusalem.

Komboz avait déclaré que l’attaque entrait dans le cadre d’un accord, mais le juge a indiqué lui avoir infligé une condamnation sévère « dans l’intérêt de la sécurité publique » et afin de décourager cette « idéologie meurtrière ».

Le juge note également que le condamné n’a exprimé aucun regret vis-à-vis de ses actions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...