Rechercher

Un Palestinien tué lors d’une attaque terroriste présumée en Cisjordanie – armée

Selon l'armée, l'homme est entré en voiture dans l'avant-poste illégal de Sde Efraim et a tenté de poignarder un Israélien avant d'être tué ; aucun autre blessé n'a été signalé

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats patrouillant sur les lieux après qu'un Palestinien a été tué par balle suite à une tentative d'attaque présumée contre un Israélien, près de la ferme de Sde Efraim en Cisjordanie, le 21 janvier 2023. (Crédit : AP Photo/Mahmoud Illean)
Des soldats patrouillant sur les lieux après qu'un Palestinien a été tué par balle suite à une tentative d'attaque présumée contre un Israélien, près de la ferme de Sde Efraim en Cisjordanie, le 21 janvier 2023. (Crédit : AP Photo/Mahmoud Illean)

Un Palestinien qui aurait tenté d’attaquer un Israélien dans la ferme d’un avant-poste illégal dans le nord de la Cisjordanie a été tué samedi matin, selon l’armée.

Tsahal a déclaré que l’homme était entré en voiture dans la ferme de l’avant-poste illégal de Sde Efraim et avait tenté de poignarder un Israélien avant d’être tué par balle par un civil israélien armé.

Les images des caméras de vidéosurveillance ont montré le terroriste palestinien présumé courir après un Israélien qui, à un moment donné, s’est retourné et l’a abattu.

Les images de la scène montrent le Palestinien saisissant ce qui semble être un tournevis.

Le Palestinien tué a été désigné par le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) comme étant Tariq Odeh Youssef Maali, 42 ans.

L’Israélien n’a pas été blessé, selon l’armée israélienne.

L’avant-poste de la ferme Sde Efraim a été établi illégalement sur une colline qui faisait partie du village palestinien voisin, Ras Karkar, également connu sous le nom de Risan. Les résidents de l’avant-poste se sont déjà heurtés à des Palestiniens de la région dans le passé.

En 2021, un Palestinien, qui n’était pas armé, a été tué par balle après être entré dans l’avant-poste et avoir tenté de pénétrer dans une maison.

L’attaque présumée s’est produite à un moment où la violence augmente en Cisjordanie, l’armée poursuivant ses opérations antiterroristes à la suite d’une série d’attentats terroristes qui ont fait 31 morts en 2022.

L’opération de Tsahal a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens. Elle a également fait plus de 171 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 18 autres depuis le début de l’année. La majorité ont été tués lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.