Un rabbin menacé après avoir interdit la distribution d’un journal juif à NY
Rechercher

Un rabbin menacé après avoir interdit la distribution d’un journal juif à NY

Kenneth Hain a interdit que le 5 Towns Jewish Times soit diffusé dans sa synagogue après une Une mettant en vedette une participante à l'assaut meurtrier du Capitole

Le rabbin Kenneth Hain a interdit le 5 Towns Jewish Times de sa synagogue après qu'un partisan local de Trump, qui avait participé aux manifestations du 6 janvier à Washington, a fait la une du journal. (Capture d'écran du 5 Towns Jewish Times)
Le rabbin Kenneth Hain a interdit le 5 Towns Jewish Times de sa synagogue après qu'un partisan local de Trump, qui avait participé aux manifestations du 6 janvier à Washington, a fait la une du journal. (Capture d'écran du 5 Towns Jewish Times)

JTA — Le rabbin Kenneth Hain et d’autres leaders de la communauté Beth Sholom de la ville de Lawrence, dans l’Etat de New York, ont interdit la diffusion du journal 5 Towns Jewish Times dans leur synagogue parce que le journal a publié en Une la photo de l’un de ses chroniqueurs à l’assaut du Capitole qui s’est déroulé le 6 janvier à Washington D.C.

Quand le journal a été diffusé vendredi sur le pas de la porte de la maison de Hain, la Une a été recouverte d’une note appelant le rabbin à démissionner.

« Vous alignez votre comportement avec les démocrates radicaux anti-américains qui sont maintenant décidés à détruire non seulement l’Amérique, mais qui prendront pour cible Israël et tous les Juifs », indique la note.

La note n’était pas signée mais l’auteur semble connaitre la famille Hain, selon le Long Island Herald.

Ce geste marque les dissensions au sein des communautés orthodoxes suite aux résultats de l’élection présidentielle de novembre 2020 et du chaos qui s’en est suivi.

La photo à l’origine de l’interdiction montre une dentiste pro-Trump devant la foule de manifestants prête à prendre d’assaut le Capitole. Les violences ont fait cinq morts.

« La photo qui apparaissait en première page du 5 Towns Jewish Times cette semaine était un ‘hiloul hashem scandaleux », ont écrit les dirigeants de la communauté Beth Sholom à l’adresse des fidèles dans un courrier le 8 janvier, évoquant la notion de profanation du nom de Dieu.

Larry Gordon, rédacteur du 5 Towns Jewish Times, s’est excusé pour ce choix de photo, mais pas auprès de Beth Sholom et d’une autre synagogue, Young Israel of Woodmere, qui a également interdit la diffusion du journal dans ses locaux.

Des partisans du journal ont réservé un encart la semaine qui a suivi la publication de la photo controversée.

« Nous nous tenons fièrement aux côtés du 5TJT face à la mise sous silence et à la censure », pouvait-on lire dans un encart publicitaire acheté par « les amis du 5TJT ».

Selon le Long Island Herald, Nancy Hain, l’épouse du rabbin, aurait parlé de la note menaçante reçue par son mari à la Jewish Alliance for Dialogue and Engagement, un groupe local dont l’action porte sur la promotion du vaccin contre le coronavirus, dans un groupe WhatsApp.

« Nous allons sécuriser la photo et les autres informations envoyées au rabbin local pour qu’elles soient transmises à la police afin de poursuivre l’enquête », a-t-elle écrit. « Nous vous ferons savoir quand/s’il y en a d’autres. Merci pour votre soutien et vos bons vœux. Cela est pris très au sérieux par la Shule [synagogue], sa sécurité et par nous-mêmes. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...