Rechercher

Un résident de Tekoa raconte sa confrontation avec un terroriste

Yair Maimon raconte comment, alors qu'il sirotait un thé avec son épouse, il a remarqué un Palestinien grimpant la clôture avant de se saisir de son M16 et d'ouvrir le feu

Une photo publiée par Yair Maimon, résident de Tekoa, le montre en train de boire le café avec son épouse sur la terrasse de son habitation, le 9 mai 2022. (Crédit :  Facebook)
Une photo publiée par Yair Maimon, résident de Tekoa, le montre en train de boire le café avec son épouse sur la terrasse de son habitation, le 9 mai 2022. (Crédit : Facebook)

Un Israélien qui a abattu un Palestinien armé qui tentait d’entrer dimanche soir dans l’implantation israélienne de Tekoa, en Cisjordanie, dans le bloc d’Etzion, buvait un thé avec son épouse quand il a remarqué l’homme grimper la clôture de sécurité, à quelques mètres de lui.

Yair Maimon n’a pas hésité, a-t-il raconté, faisant rapidement rentrer sa famille à l’intérieur et saisissant son arme à feu, un M-16, qu’il possède en tant que membre civil de l’équipe de sécurité de l’implantation.

« Nous étions assis sur la terrasse, du côté occidental de Tekoa. Soudainement, dans cet environnement paisible, nous remarquons un visage, une personne en train de grimper la clôture face à nous », a déclaré Maimon au cours d’un entretien avec la station de radio 103FM, dans la matinée de lundi.

« Nous avons alors bondi de nos chaises », a-t-il continué. « J’ai crié : ‘Stop ! Qui va là ?’ et lui a murmuré des paroles incompréhensibles et il a continué à monter. A ce moment-là, nous avons réalisé qu’il s’agissait d’une attaque terroriste ».

Cet incident est survenu peu après qu’un Palestinien entré illégalement en Israël a poignardé un policier à la nuque à la porte de Damas, à Jérusalem. Les tensions se sont beaucoup accrues entre Israël et les Palestiniens, ces derniers mois, dans le cadre d’une série d’attentats terroristes au sein de l’État juif et en Cisjordanie qui ont fait 19 morts depuis le 22 mars.

Les images tournées par les caméras de surveillance montrent l’attaquant sautant la clôture qui entoure Tekoa et entrant en courant dans l’implantation.

Maimon a précisé que c’était son épouse, Merav, qui avait alerté l’équipe de sécurité de l’incident.

« J’ai couru à l’intérieur pour prendre mon arme ; je l’ai chargée et je me suis précipité à la porte quand j’ai réalisé qu’il fallait que j’alerte les forces de sécurité qu’il y avait un terroriste ici – mais je ne pouvais pas le faire et j’ai demandé à Merav de téléphoner », a-t-il poursuivi.

Quand il est sorti dehors, Maimon a réalisé que le terroriste était parvenu à lui échapper. Se retournant, il a vu le terroriste qui brandissait son couteau dans sa direction et il a ouvert le feu à bout portant, juste devant son habitation.

« Est-ce que tu as tiré ? Est-ce que tu l’as touché ? », dit la voix de Merav dans une vidéo tournée par la fille du couple, Roni, âgée de 13 ans, qui a filmé tout l’incident avec son téléphone.

Roni murmure alors « mort » avant d’éclater en sanglots.

Maimon a raconté que Roni avait assisté à toute la scène depuis la fenêtre de sa chambre. « Elle a vu tout ce qui s’est passé ; elle a vu le terroriste passer derrière moi et se diriger ensuite vers moi. Et elle ne pouvait me venir en aide d’aucune façon », a-t-il précisé au micro de la Radio 103FM.

Le couteau trouvé sur un Palestinien qui a tenté de s’infiltrer dans l’implantation de Tekoa le 8 mai 2022. (Crédit : Sauveteurs sans frontières)

Interrogé sur la manière dont la communauté a réagi à l’incident, Maimon a répondu que ses voisins « sont tout à fait conscients des menaces, mais ils ne vivent pas dans la peur ».

« Nous avons confiance, nous faisons confiance aux responsables de la sécurité et nous avons confiance en nous », a-t-il commenté, ajoutant que « lorsqu’on se trouve face à une telle menace terroriste, nous devons apprendre à savoir quoi faire pour éviter que de tels incidents ne se répètent ».

Malheureusement, a continué Maimon, « la clôture de sécurité n’est qu’à trois mètres de la maison… Même si elle est un outil de dissuasion, elle n’aide pas : au moment où une alerte est lancée, le terroriste se trouve d’ores et déjà à l’intérieur de l’implantation. »

Lundi, Maimon a publié une photo sur sa page Facebook de son épouse et de lui-même en train de boire le café sur leur terrasse avec en légende : « En attendant le prochain terroriste », une publication accompagnée de l’émoticône « clin d’œil ».

???? מחכים למחבל הבא

Posted by Yair Maimon on Sunday, May 8, 2022

La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked a dit que Maimon était un héros qui avait agi « exactement comme il le fallait » dans un tel scénario.

« Je dis bravo à ce résident de Tekoa, un héros, qui a empêché une terrible catastrophe, qui a protégé sa famille et qui est passé à l’action de manière à mettre un terme à cet incident très exactement comme il le fallait – en éliminant le terroriste. J’appelle tous ceux qui sont en capacité d’avoir une arme sur eux à le faire afin de renforcer nos forces de sécurité. Nous vaincrons ensemble », a-t-elle dit.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a fait savoir que le défunt s’appelait Mohammad Taleb Atallah et qu’il était âgé de 17 ans. Selon le ministère, Atallah était originaire de Harmala, un petit village adjacent à Tekoa.

Le Hamas a ultérieurement affirmé qu’Atallah était membre de son organisation, même si le groupe terroriste ne lui avait pas explicitement donné l’ordre de commettre une attaque.

Tobias Siegal, Emanuel Fabian et Aaron Boxerman ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...