Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Un total de 248 camions d’aide humanitaire sont arrivés dans la bande de Gaza

Onze ambulances, trois autocars et un véhicule à plateau ont été livrés à l'hôpital Al-Shifa dans le cadre de l'accord censé permettre la libération de 50 otages innocents

Un homme est assis avec des bidons vides en attendant qu'ils soient remplis du gaz domestique d'un réservoir qui est entré dans l'enclave palestinienne via le point de passage de Rafah avec l'Égypte, à Rafah dans le sud de la bande de Gaza le 25 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Ali)
Un homme est assis avec des bidons vides en attendant qu'ils soient remplis du gaz domestique d'un réservoir qui est entré dans l'enclave palestinienne via le point de passage de Rafah avec l'Égypte, à Rafah dans le sud de la bande de Gaza le 25 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Ali)

L’ONU a annoncé samedi qu’un total de 248 camions d’aide humanitaire sont arrivés dans la bande de Gaza depuis l’entrée en vigueur la veille de la trêve et sur ce nombre, 61 véhicules ont acheminé du matériel médical, de la nourriture et de l’eau dans le nord de l’enclave.

Onze ambulances, trois autocars et un véhicule à plateau ont été livrés à l’hôpital Al-Shifa, le plus grand de la bande de Gaza, « pour aider aux évacuations », précise dans un communiqué l’agence des Nations Unies chargée de la coordination humanitaire (OCHA).

Les autorités israéliennes ont apporté de multiples preuves attestant que l’établissement est le principal centre de commandement des opérations du groupe terroriste islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

« Plus la trêve durera, plus les organisations humanitaires seront en mesure d’envoyer de l’aide à l’intérieur et à l’extérieur de la bande de Gaza », a ajouté l’OCHA, remerciant le Croissant-Rouge palestinien et le Croissant-Rouge égyptien.

L’agence de l’ONU s’est félicitée de « la libération d’autres otages aujourd’hui » et a renouvelé son appel à la « libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages », espérant « que la libération d’autres détenus palestiniens soulagera leurs familles et leurs proches ».

L’Autorité pénitentiaire israélienne a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche la libération de 39 Palestiniens détenus en Israël pour atteinte à la sécurité, après que le groupe terroriste islamiste au pouvoir à Gaza a relâché 20 otages, dans le cadre d’un accord entré en vigueur vendredi.

Ruti Munder après sa libération de captivité du Hamas, le 24 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’accord est censé durer quatre jours et permettre la libération de 50 otages – femmes et enfants innocents – capturés par le Hamas le 7 octobre et de 150 prisonniers palestiniens. Cette pause, renouvelable, inclut également l’entrée d’aide humanitaire et de carburant à Gaza.

Depuis des semaines, l’ONU, des ONG internationales et de nombreuses capitales étrangères ne cessaient de réclamer une pause dans les combats ou un cessez-le-feu, afin notamment d’acheminer de l’aide d’urgence à la population de la bande de Gaza.

Selon les autorités israéliennes, 1 200 personnes, en grande majorité des civils, ont été tuées le 7 octobre lors de l’attaque sanglante du groupe terroriste islamiste au pouvoir à Gaza le 7 octobre sur le sol israélien, et 240 personnes ont été prises en otage. A ce jour, près de 200 otages sont toujours en captivité dans la bande de GazA.

Israël a riposté par une campagne militaire dont l’objectif est de renverser le Hamas au pouvoir à Gaza et de libérer les otages.

Cette offensive aurait fait près de 15 000 morts dans la bande de Gaza selon le Hamas. Les bilans des morts publiés par le ministère de la Santé, dirigé par le Hamas, ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et incluent à la fois des civils et des membres du Hamas tués à Gaza, y compris à la suite de tirs de roquettes ratés par le groupe terroriste lui-même. Israël affirme avoir tué quelque 1 500 terroristes du Hamas à l’intérieur du pays le 7 octobre et après cette date.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.