Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Un tribunal prolonge la garde à vue du rabbin soupçonné de viol par tromperie

32 femmes accusent Yosef Paryzer, Américain marié et père de famille, d'avoir sous une fausse identité noué des relations à long terme sur des applications de rencontres

Le rabbin Yossef Paryzer, accusé d'avoir utilisé le pseudonyme de « Jack Segal » pour commettre un viol par ruse. (Police israélienne)
Le rabbin Yossef Paryzer, accusé d'avoir utilisé le pseudonyme de « Jack Segal » pour commettre un viol par ruse. (Police israélienne)

Le tribunal de première instance de Jérusalem a prolongé dimanche la détention provisoire de l’homme accusé d’avoir utilisé une fausse identité pour rencontrer des femmes sur des sites de rencontres et avoir des relations sexuelles avec elles sous de faux prétextes.

Le rabbin Yosef Paryzer, 35 ans, Américain marié et père d’enfants, est soupçonné de viol par tromperie. Il restera en garde à vue jusqu’à jeudi au moins.

Selon une déclaration des services de police, le suspect a utilisé le pseudonyme « Jack Segal » sur des sites de rencontres et donné de fausses informations sur lui à ses victimes présumées, avec lesquelles il s’est engagé dans des relations simultanées longues de plusieurs mois.

Toujours selon cette déclaration, non content de mentir sur son identité et son statut matrimonial, Paryzer se disait intéressé par une relation à long terme voire le mariage et la fondation d’une famille.

La police dit avoir recueilli le témoignage de 32 femmes soupçonnées d’avoir été victimes des ruses de Paryzer.

L’enquête est en cours, a conclu le communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.