Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Une Américaine inculpée pour des croix gammées au domicile d’une avocate juive

La suspecte est accusée d'avoir placé des croix gammées en papier devant la maison de l'avocate qui représente le père de son enfant dans une bataille pour la garde de ce dernier

Stephanie Lyons à son domicile de Stoneham, dans le Massachusetts, le 26 décembre 2022. (Crédit : Tony Luong pour le Washington Post via Getty Images via JTA)
Stephanie Lyons à son domicile de Stoneham, dans le Massachusetts, le 26 décembre 2022. (Crédit : Tony Luong pour le Washington Post via Getty Images via JTA)

JTA – Une femme de la région de Boston a été arrêtée et accusée d’avoir laissé une série de croix gammées en papier devant la maison d’une avocate juive qui représente le père de son enfant dans une bataille pour la garde de ce dernier.

L’affaire a été une source de peur et de confusion dans la communauté américaine locale pendant des mois, depuis que la femme juive visée, Me Stephanie Lyons, a découvert les croix gammées sur sa pelouse à Stoneham en novembre dernier.

Me Stephanie Lyons a déclaré au Washington Post que les croix gammées l’avaient particulièrement troublée dans le climat ambiant d’antisémitisme. L’incident s’est produit quelques jours seulement après que le rappeur Kanye West a lancé ce qui allait devenir une longue tirade antisémite.

« J’ai fondu en larmes », a-t-elle déclaré au Washington Post. « Quelqu’un avait pris le temps de découper ces croix gammées dans du papier et d’écrire ces mots. Ils savaient où nous vivions. Ils savaient que nous étions juifs. »

La police locale a conclu que la coupable connaissait effectivement Lyons. Elle a inculpé Kathleen Collins de violation des droits civils et de deux chefs d’accusation pour intimidation de témoins, a rapporté le Boston Globe.

Collins avait déjà fait des déclarations désobligeantes sur Me Lyons lors d’un appel vidéo avec son fils et le père de celui-ci, selon le rapport de police, qui précise également qu’elle a admis par la suite au père qu’elle avait placé les croix gammées. Ils contenaient également des messages antisémites tels que « JESUS HATER » et « GO TO HELL, JEW BITCH » (va en enfer, salope de juive).

Les tracts et les messages publics sont devenus des vecteurs courants de l’antisémitisme, des groupes néo-nazis tels que la Goyim Defense League coordonnant fréquemment des « lâchers » de tracts véhiculant des théories du complot antisémites. Les auteurs sont rarement arrêtés.

Un législateur juif de Floride a proposé un projet de loi dans son État qui interdirait spécifiquement ces manifestations « d’intimidation religieuse ou ethnique ».

L’affaire de Stoneham est inhabituelle car la prépondérance des preuves et la motivation ont permis une arrestation. En outre, le fiancé de Me Lyons est policier dans une autre ville et avait collecté les croix gammées en papier pour les conserver comme preuves.

Le bureau régional de l’Anti-Defamation League (ADL) de la Nouvelle-Angleterre a soutenu l’arrestation.

« Vandaliser la maison d’une famille avec des croix gammées et des insultes antisémites est une forme de haine très personnelle à un moment où la communauté juive se sent déjà vulnérable », a déclaré Peggy Shukur, directrice régionale par intérim, dans un communiqué. « Nous espérons que la justice dans cette affaire reflétera finalement le caractère haineux de cet incident et qu’elle rétablira un sentiment de sécurité pour les victimes et la communauté de Stoneham. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.