Rechercher

Une bague antique en or « contre la gueule de bois » trouvée lors de fouilles à Yavne

L'anneau était orné d'une pierre semi-précieuse, l'améthyste, à laquelle on attribuait le pouvoir de dissiper les effets de l'alcool

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Un anneau d'or antique trouvé lors de fouilles à Yavne, en Israël. (Crédit : Dafna Gazit/Autorité des antiquités israéliennes)
Un anneau d'or antique trouvé lors de fouilles à Yavne, en Israël. (Crédit : Dafna Gazit/Autorité des antiquités israéliennes)

Un vieil anneau en or orné d’une pierre semi-précieuse et qui aurait pu être porté comme un remède pratique contre la gueule de bois a été récemment découvert lors de fouilles à Yavne, dans le centre du pays, a déclaré mardi l’Autorité des antiquités d’Israël (IAA).

L’anneau, surmonté d’une pierre violette et qui pèse 5,11 grammes, a été découvert sur un site où se trouve le plus grand pressoir de l’époque byzantine connu au monde, a indiqué l’IAA dans un communiqué.

« La personne à qui appartenait cette bague était fortunée, et le port de ce bijou indiquait son statut et sa richesse », a déclaré Amir Golani, expert en bijoux anciens à l’IAA. « De telles bagues pouvaient être portées aussi bien par des hommes que par des femmes ».

Cependant, le propriétaire avait peut-être une autre raison de garder la bague à portée de main.

La pierre incrustée dans l’anneau est une améthyste, mentionnée dans la Bible comme l’une des 12 pierres qui équipaient le plastron cérémoniel du Grand Prêtre.

Parmi les nombreux pouvoirs attribués à la pierre figure la « prévention de l’effet secondaire de l’alcool, la gueule de bois », a expliqué M. Golani.

Une vue aérienne de l’excavation de Yavne. (Crédit : Assaf Peretz/Autorité israélienne des antiquités)

Le fait que la bague ait été trouvée sur un site où fonctionnait une « énorme exploitation viticole » rend l’inclusion de l’améthyste « particulièrement intéressante », a déclaré l’IAA.

« La personne qui portait l’anneau voulait-elle éviter l’ivresse due à la consommation de beaucoup de vin ? » s’est demandé Elie Haddad, qui dirige les fouilles pour le compte de l’IAA, aux côtés de Liat Nadav-Ziv et Jon Seligman. « Nous ne le saurons probablement jamais ».

Haddad a déclaré que l’anneau a été déterré à 150 mètres d’un long entrepôt. Certaines des amphores trouvées dans l’entrepôt étaient à l’envers, ce qui indique que la pièce a pu être utilisée pour stocker des jarres de vin avant qu’elles ne soient remplies.

« Il est possible que la splendide bague ait appartenu au propriétaire du magnifique entrepôt, à un contremaître, ou simplement à un visiteur malchanceux, qui a laissé tomber et perdu sa précieuse bague, jusqu’à ce que nous la trouvions », a déclaré M. Haddad.

Une bague en or antique telle qu’elle a été trouvée lors d’une fouille à Yavne. (Crédit : Eliahu Valdaman/Autorité israélienne des antiquités)

L’âge de l’anneau fait l’objet d’un débat. Bien que l’entrepôt où l’anneau a été trouvé date de la fin de la période byzantine et du début de la période islamique précoce, vers le 7e siècle de notre ère, il pourrait être plus ancien, transmis de génération en génération en raison de sa « beauté et de son prestige », a déclaré l’IAA.

On sait que des bagues en or incrustées d’améthyste étaient portées dans le monde romain et la bague pourrait avoir appartenu à un propriétaire dès le 3e siècle, précise le communiqué.

De droite à gauche : Jon Seligman, Liat Nadav-Ziv et le Dr Elie Haddad, directeurs des fouilles de Yavne au nom de l’Autorité des antiquités israéliennes. (Crédit : Yaniv Berman/Autorité des antiquités d’Israël)

« Les petites trouvailles quotidiennes découvertes lors de nos fouilles nous racontent des histoires humaines et nous relient directement au passé », a déclaré Eli Eskozido, directeur de l’Autorité des antiquités d’Israël.

« Il est passionnant d’imaginer l’homme ou la femme à qui appartenait l’anneau, se promenant ici même, dans une réalité différente de celle que nous connaissons aujourd’hui dans la ville de Yavne, » a-t-il ajouté.

Les fouilles de l’ancienne cave de Yavne seront ouvertes au public le 5 novembre, les détails étant disponibles sur la page Facebook de l’IAA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...