Une ONG israélienne reçoit des milliers d’appels d’Israéliens inquiets
Rechercher

Une ONG israélienne reçoit des milliers d’appels d’Israéliens inquiets

L'organisation ERAN reçoit des appels liés au stress autour de la crise du coronavirus et de ceux qui ont été mis en quarantaine

Odi Gruber, une volontaire d'ERAN, portant un casque dans sa maison de Toronto, où elle est volontaire pour prendre des appels d'Israël par son ordinateur. (Robert Sarner/ Times of Israël)
Odi Gruber, une volontaire d'ERAN, portant un casque dans sa maison de Toronto, où elle est volontaire pour prendre des appels d'Israël par son ordinateur. (Robert Sarner/ Times of Israël)

Une organisation israélienne de crise a déclaré que sa ligne d’appel a reçu des milliers d’appels ces derniers jours de la part de personnes souffrant de stress et d’autres angoisses, à cause de craintes au sujet du coronavirus.

L’organisation ERAN a dit qu’elle avait mis en place une ligne spéciale d’appel consacrée à l’aide et au conseil les personnes dans le besoin à cause de l’épidémie de coronavirus. L’organisation souhaite aussi aider ceux qui doivent se mettre en quarantaine.

Il y a près de 40 000 Israéliens à l’isolement dans leurs maisons à cause dur virus. On ne sait pas combien d’entre eux sont seuls et combien partagent un domicile avec d’autres personnes en quarantaine.

Fondée à Jérusalem en 1971, ERAN – le nom provient de l’acronyme hébreu pour première aide émotionnelle – est la seule ligne d’appel d’intervention de crise en Israël. L’organisation aide des gens de tous âges et de tous horizons. Elle présente son travail comme un service humanitaire, contrairement aux conseils professionnels.

Des volontaires fournissent un soutien sans condition et sans jugement 24/7 – en hébreu, arabe, russe et anglais – aux Israéliens confrontés à la violence, au suicide, à la solitude, aux pressions familiales, au rejet social, aux abus sexuels, aux troubles alimentaires, aux difficultés économiques, aux problèmes rencontrés dans l’éducation des enfants, aux séparations maritales, aux traumatismes, au harcèlement, aux conflits scolaires, à la maladie mentale, aux tragédies personnelles, à la consommation de substances illicites, au stress lié à l’âge, à l’angoisse entre autres.

ERAN propose aussi une ligne d’appel spécialisée pour les survivants de la Shoah et les soldats israéliens.

On peut appeler la ligne consacrée par ERAN au coronavirus au 1201 de n’importe quel numéro, suivi de six autres chiffres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...