Rechercher

Une peinture de Lowry représentant une synagogue galloise vendue pour 277 000 £

Le prix indicatif pour l'œuvre sur le lieu de culte était de 180 000 £ ; la Fondation du patrimoine juif espère contacter l'acheteur au sujet de ses projets pour le bâtiment

Peinture de la synagogue de Merthyr-Tydfil réalisée par LS Lowry en 1960
Peinture de la synagogue de Merthyr-Tydfil réalisée par LS Lowry en 1960

Une peinture d’un artiste britannique emblématique représentant une synagogue galloise aujourd’hui disparue a dépassé les attentes lorsqu’elle a été vendue aux enchères pour 277 000 £, a rapporté la BBC lundi.

L’œuvre de LS Lowry représente un groupe d’hommes, peint dans son style caractéristique d’hommes allumettes, admirant la synagogue néo-gothique de Merthyr Tydfil.

Elle est datée de 1960, époque à laquelle le bâtiment était encore utilisé comme synagogue.

Après être tombé en désuétude puis en utilisation alternative, le bâtiment a finalement été acheté en 2019 par la Fondation pour le patrimoine juif, basée à Londres, qui a l’intention d’en faire un centre patrimonial.

« Nous n’étions pas au courant de ce tableau de Lowry et nous sommes ravis qu’il ait été mis en lumière », a déclaré le directeur général de la fondation, Michael Mail, dans un communiqué.

« C’est merveilleux de penser que la synagogue, et Merthyr, font partie de l’œuvre de LS Lowry et que ses célèbres hommes allumettes incluent ceux de Merthyr, immortalisés en train d’admirer la synagogue », a-t-il ajouté.

L’ancienne synagogue de Merthyr Tydfil, au Pays de Galles. (Crédit : Fondation du patrimoine juif)

M. Mail a déclaré que la fondation espère pouvoir identifier l’acheteur du tableau afin que nous puissions « nous présenter et présenter notre projet ».

La maison de vente aux enchères Christie’s, qui a dirigé la vente, avait fixé un prix indicatif allant jusqu’à 180 000 £ pour le tableau.

Selon les commissaires-priseurs, Lowry aurait vu le bâtiment lors d’une visite au Pays de Galles, probablement en compagnie de son ami et mécène Monty Bloom. La peinture représente fidèlement la synagogue, d’après eux. Ils ont aussi noté que les lieux de culte figurent dans de nombreuses œuvres de Lowry.

« Ce bâtiment classé Grade II datant de 1877 a récemment été préservé en tant que centre du patrimoine juif gallois, après avoir été identifié comme l’une des 16 synagogues en péril les plus importantes d’Europe », a déclaré Christie’s.

La structure victorienne en pierre a été construite en 1872 dans un style néo-gothique. Le bâtiment, qui a fonctionné pour la dernière fois comme synagogue en 1983, est considéré comme l’un des plus importants du Royaume-Uni et a été classé Grade II sur trois. Ces distinctions sont classées par ordre croissant d’importance.

Le bâtiment haut et étroit, dont les imposantes doubles flèches forment une sorte de vestibule devant la salle principale, était le cœur d’une communauté comptant quelque 400 membres dans la première moitié du XXe siècle.

Mais il est tombé en désuétude au fur et à mesure que les communautés juives de Grande-Bretagne se sont progressivement recentrées autour des trois villes principales de Londres, Manchester et Newcastle, au détriment des congrégations excentrées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...