Rechercher

Une séance de photos de lingerie réalisée dans une synagogue roumaine délabrée

Le photographe a retiré les photos après les protestations de militants œuvrant à la conservation du patrimoine juif

Un modèle pose dans une synagogue roumaine dilapidée. (Edy Rosen/Facebook via JTA)
Un modèle pose dans une synagogue roumaine dilapidée. (Edy Rosen/Facebook via JTA)

JTA — Des photographies d’une jeune femme en sous-vêtements prises dans une synagogue en rénovation ont scandalisé des militants qui s’efforcent de préserver le patrimoine juif de Roumanie.

Cette séance de photos de lingerie, circulant sur internet, se déroule à l’intérieur de ce qui fut jadis la Grande Synagogue de Constanta.

« Scandaleux », a écrit mardi sur Facebook Maximillian Marco Katz, le chef de l’organisme de Surveillance et de lutte contre l’antisémitisme en Roumanie. « Dans n’importe quel pays d’Europe, un tel bâtiment aurait été restauré il y a bien longtemps. Pourquoi ce n’est pas le cas en Roumanie ? ».

Le photographe, identifié par le site internet Info Sud-Est comme étant CvRshoots, a déclaré au site d’information qu’il avait obtenu la permission de certains ouvriers sur place. Il a retiré les photos après des protestations.

Construite dans un style mauresque au début du 20e siècle, la synagogue ashkénaze de la ville côtière roumaine présente plusieurs arches et un dôme majestueux qui en font l’un des bâtiments les plus remarquables en son genre en Europe de l’Est.

Elle servait à la petite communauté juive de Constanta dans les années 1990, mais a progressivement perdu de sa splendeur à mesure que la population juive diminuait. La communauté juive de Constanta, qui possède le bâtiment et qui a récemment fait appel à une entreprise du bâtiment pour la rénover, a également protesté contre l’utilisation du bâtiment pour la séance photo, a rapporté Info Sud-Est mardi.

« Nous sommes choqués. Personne n’a donné son consentement. Ils l’ont obtenu de manière frauduleuse », a déclaré Sorin Lucian Ionescu, président de la communauté juive de Constanța, au site internet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...