Une société israélienne de paris condamnée à une amende record au Royaume-Uni
Rechercher

Une société israélienne de paris condamnée à une amende record au Royaume-Uni

888.com doit verser 7,8 millions £ pour ne pas avoir protégé "des clients vulnérables" après qu’une erreur a permis à 7 000 clients dits "à risque" de placer des paris

Capture d'écran du site de paris en ligne de 888.com fondé par des Israéliens (Crédit : Capture d'écran)
Capture d'écran du site de paris en ligne de 888.com fondé par des Israéliens (Crédit : Capture d'écran)

Un site de paris en ligne fondé par une société israélienne a été condamné à une amende record au Royaume-Uni jeudi pour avoir omis de protéger les joueurs vulnérables.

La commission des Jeux d’argent a condamné à une amende de 7,8 millions de livres sterling (36 millions de dollars américains, USD 10 millions) le site de paris en ligne 888.com, affirmant qu’il y avait des « défauts significatifs » dans son système, ce qui a permis à 7 000 clients qui se sont volontairement interdits de parier à continuer à placer des paris en ligne, ont signalé les médias britanniques.

L’échec technique a permis aux joueurs qui avaient opté de ne plus aller au casino, de jouer au poker ou de ne plus fréquenter les plates-formes de paris sportifs à continuer à parier en utilisant la plate-forme.

Les clients qui se sont exclus volontairement, souvent comme un moyen de faire face à leur dépendance au jeu, ont placé un total de 3,5 millions £ (16 millions de shekels) dans leurs comptes et ont mis en jeu près de 51 millions £ (235 millions de shekels) au total.

La commission a déclaré que la société n’a pas réussi à repérer les « signes visibles de paris problématiques » d’un de leur client.

Sur une période de 13 mois, cette personne a parié plus de 1,3 million £ (6 millions de shekels), en pariant également de l’argent volé à son employeur. Pendant cette période, le client a joué pendant trois à quatre heures par jour, en plaçant en moyenne environ 2 150 paris par jour.

« Le manque d’interaction avec le client, compte tenu de la fréquence, de la durée et des sommes d’argent impliquées dans le jeu, a soulevé de sérieuses inquiétudes quant à la protection des clients de 888 qui risquent de subir un préjudice par le jeu », a déclaré la commission.

Sarah Harrison, qui a dirigé l’enquête, a déclaré : « la protection des consommateurs n’est pas facultative. Ces pénalités d’un peu moins de 8 millions de £ reflètent la gravité des fautes de 888 qui n’a pas su protéger les clients vulnérables. »

« Les sanctions contre 888 garantiront que les personnes concernées ne perdent pas, que l’opérateur paie le prix de ses défaillances via une somme qui permettra de s’attaquer aux dommages liés au jeu et que la garantie indépendante sera donnée pour s’assurer que les leçons sont tirées. »

En réponse à l’amende, 888.com a déclaré qu’il a accepté la décision et qu’il « s’est engagé à fournir aux joueurs une expérience de jeu responsable et agréable. »

L’amende comprend le remboursement des 3,5 millions £ (16 millions shekels) déposés par les clients qui s’étaient volontairement engagés à ne plus placer de paris et 62 000 £ (NIS 286 000 shekels) pour rembourser l’employeur dont l’argent a été volé.

888.com fait partie de 888 Holdings, une société cotée en bourse enregistrée à Gibraltar et dont les actions sont négociées à la Bourse de Londres. Il a été fondé par les entrepreneurs israéliens Avi et Aaron Shaked et Shay et Ron Ben-Yitzhak en mai 1997.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...