Une télévision égyptienne suspend des animatrices “en surpoids”
Rechercher

Une télévision égyptienne suspend des animatrices “en surpoids”

Huit présentatrices doivent faire un régime pour retrouver une “apparence appropriée”

L'animatrice égyptienne Khadija Khatab. (Crédit : capture d'écran YouTube)
L'animatrice égyptienne Khadija Khatab. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La télévision publique égyptienne a suspendu huit animatrices en raison de leur poids, et leur a ordonné de faire un régime pour retrouver « une apparence appropriée » avant qu’elles ne soient à nouveau autorisées sur les ondes, a annoncé mercredi BBC News en citant des médias locaux.

La décision a été prise par le syndicat de la télévision et de la radio égyptiennes, lui-même dirigée par une ancienne animatrice, Safaa Hegazy.

Une association égyptienne de défense des droits des femmes, le Centre des femmes pour des conseils et une information juridique, a dénoncé ce geste, déclarant qu’il était anticonstitutionnel et que c’était une forme de violence contre les femmes.

Quelques-unes des animatrices suspendues se sont également exprimées. Khadija Khatab, parlant de règles « humiliantes et scandaleuses », a été scandalisée d’avoir été empêchée de travailler, et a remis en cause l’autorité du syndicat sur son poids.

Une autre a déclaré que la situation avait affligé les familles des femmes, et n’aurait pas dû être traitée en public.

La mesure a également déclenché des conversations animées sur les réseaux sociaux, certains condamnant la suspension et d’autres la défendant.

Le syndicat a pour sa part refusé de reculer, déclarant uniquement que les femmes continueraient d’être payées pendant leur suspension.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...