Une université brésilienne s’excuse d’avoir lié le sionisme au nazisme
Rechercher

Une université brésilienne s’excuse d’avoir lié le sionisme au nazisme

Pour le ministre de l’Education, il était “absurde” de chercher un professeur enseignant le sionisme comme un concept racisme, avec le nazisme et l’apartheid

L'université fédérale ABC, à Sao Paulo, au Brésil. (Photo: Google Maps)
L'université fédérale ABC, à Sao Paulo, au Brésil. (Photo: Google Maps)

RIO DE JANEIRO – Le recteur d’une université brésilienne fédérale s’est excusé auprès de la communauté juive après une annonce recherchant un professeur de « relations ethno-raciales » qui devait enseigner le sionisme comme un concept raciste, aux côtés du nazisme et de l’apartheid, sur le sujet des « liens entre la couleur blanche et les régimes racistes : apartheid, nazisme, sionisme ».

Klaus Capelle, recteur de l’université fédérale ABC, s’est excusé auprès du président de la Confédération israélite brésilienne, Fernando Lottenberg, et de son président exécutif, Ricardo Berkiensztat, pendant une réunion vendredi. Il a modifié l’annonce du 14 juillet.

« La modification corrige une partie de l’annonce qui, de manière inappropriée, traitait dans le même contexte des régimes politiques et des faits historiques qui sont très différents », selon un communiqué publié par l’université.

« L’amendement du texte n’élimine pas le besoin de débattre des sujets politiques et historiques complexes et controversés impliqués, continue le communiqué. L’université fédérale ABC soutient la liberté de la presse, de pensée et d’expression, qui doit sous-tendre cette discussion. »

Les responsables ont également discuté de l’adoption d’un programme pour renforcer les relations avec la communauté juive, notamment du besoin d’un vaste débat pluraliste sur les sujets du Moyen Orient, et de mettre en place des relations avec des universités israéliennes sur des sujets tels que l’eau, la physique ou les sciences.

Lottenberg avait rencontré le ministre brésilien de l’Education, Mendonca Filho, pour discuter de l’offre d’emploi quelques jours avant les excuses de vendredi. Filho s’était déclaré « surpris et bouleversé », et avait ajouté que le regroupement du sionisme et des autres régimes était « absurde », selon un compte-rendu publié sur le site internet de la Confédération israélite brésilienne.

Reinaldo Azevedo, chroniqueur de l’influent magazine Veja, avait écrit qu’un « cours destiné à lutter contre le racisme cherche un enseignant qui regarderait une partie des Juifs avec… des yeux racistes. »

Il avait ajouté que « la véritable catastrophe, qui semble parfois être insoluble, est l’éducation. A tous les niveaux. L’annonce de l’université ABC expose la profondeur de notre tragédie ».

Fondée en 2005, ABC est la seule université fédérale au Brésil dont tous les professeurs sont titulaires d’un doctorat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...