Israël en guerre - Jour 229

Rechercher
Les 2 conducteurs de l’assassin se sont rendus à la police

Tel Aviv: Un blessé de l’attentat dans un état critique, un autre en neurochirurgie

La troisième victime, Michael Osdon, qui a été légèrement blessé, raconte qu’ils étaient tous 3 en route vers un mariage lorsque Mutaz Salah al-Khawaja a ouvert le feu sur eux

Photo composite montrant Or Ashkar, 32 ans, (à gauche) et Rotem Mansano, 34 ans, gravement blessés lors d'une fusillade terroriste à Tel Aviv le 9 mars 2023. (Crédit : Autorisation)
Photo composite montrant Or Ashkar, 32 ans, (à gauche) et Rotem Mansano, 34 ans, gravement blessés lors d'une fusillade terroriste à Tel Aviv le 9 mars 2023. (Crédit : Autorisation)

Deux des victimes, gravement blessées, lors de la fusillade terroriste jeudi à Tel-Aviv soir, étaient encore dans un état critique vendredi matin, selon les médecins.

Les trois amis, trentenaires, ont été blessés jeudi soir lorsqu’un terroriste palestinien a ouvert le feu sur la foule à l’extérieur d’un café situé à l’angle de la rue Dizengoff et de la rue Ben Gurion. Il a ensuite pris la fuite tout en continuant à tirer sur les passants dans le quartier, avant d’être tué par balle par des agents de police peu de temps après.

Or Ashkar, 32 ans, a été hospitalisé dans un état critique dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Ichilov, selon un communiqué publié vendredi. Le deuxième homme, Rotem Mansano, 34 ans, dans un état grave également a été hospitalisé dans l’unité de soins intensifs en neurochirurgie, indiquent les médecins.

Les deux victimes ont été plongées dans un coma artificiel et placées sous assistance respiratoire.

La troisième victime, Michael Osdon, 36 ans, qui a subi des blessures légères à modérées, a été hospitalisé au service de chirurgie plastique.

Le docteur Or Goren d’Ichilov a déclaré à la radio publique Kan qu’Ashkar avait été blessé au cou. La vie de Mansano et d’Osdon n’est pas en danger, d’après le médecin.

La scène d’un attentat terroriste dans la rue Dizengoff, dans le centre de Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Osdon a expliqué aux journalistes que les trois amis étaient en route vers un mariage lorsqu’ils ont été attaqués.

« Le terroriste a tiré, mais j’ai réussi à bouger la tête et à éviter la balle, qui m’a atteint à la joue. Le terroriste a tiré une autre balle sur un de mes amis, puis sur l’autre. Il a ensuite essayé de tirer une nouvelle fois sur moi, mais j’ai couru jusqu’à un glacier situé à proximité pour appeler les services de secours », a-t-il déclaré aux informations de la Treizième chaîne.

« Ma blessure était relativement légère. Je dois subir des opérations de chirurgie esthétique. Je vous demande de prier pour mes amis », a-t-il ajouté.

Le tireur a été identifié comme Mutaz Salah al-Khawaja, un Palestinien de 23 ans originaire de la ville de Nilin, en Cisjordanie, qui avait été incarcéré à deux reprises en Israël.

Il a été abattu par quatre personnes armées, dont deux policiers qui se trouvaient sur les lieux, l’un d’entre eux n’était pas en service, ont indiqué les forces de l’ordre. Les deux autres hommes sont un civil et un officier militaire de réserve.

Des images très claires du moment de l’attaque de jeudi montrent un homme vêtu d’une veste noire marchant à vive allure derrière les trois hommes avant de sortir un pistolet et d’ouvrir le feu sur eux à bout portant. On le voit ensuite tenter de s’enfuir tandis que les clients du café, paniqués, se mettent à l’abri.

Deux Arabes israéliens, résidant à Ramle et à Kuseife, se sont rendus à la police vendredi se présentant comme les conducteurs qui ont mené l’agresseur sur les lieux de l’attentat. Leurs gardes à vue ont été prolongées, a indiqué la police.

Tsahal fait un raid à Nilin, la ville natale d’al-Khawaja, à la suite de l’attaque, pour prendre les dimensions de sa maison en vue de sa démolition, et pour y arrêter son père ainsi qu’un autre membre de sa famille, selon l’armée israélienne.

Israël démolit systématiquement les maisons des Palestiniens accusés d’avoir perpétré des attentats meurtriers, conformément à sa politique. L’efficacité de cette politique a fait l’objet de vifs débats, même au sein des services de sécurité israéliens. Les défenseurs des droits de l’homme dénoncent cette pratique comme une punition collective injuste.

Le processus de démolition prend généralement plusieurs mois, car la maison doit être cartographiée, la Cour suprême doit traiter les appels de la famille et les forces de sécurité attendent bien souvent le meilleur moment pour pénétrer dans les villes ou les quartiers palestiniens et procéder à l’opération.

La situation entre Israël et les Palestiniens est très tendue depuis un an. Tsahal mène des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, suite à une série d’attentats terroristes meurtriers perpétrés par les Palestiniens. Ces tensions se sont encore accrues ces dernières semaines, avec un cycle de raids israéliens et d’attaques de représailles palestiniennes, ainsi qu’une recrudescence de violences perpétrées par les habitants des implantations.

Une série d’attaques palestiniennes à Jérusalem et en Cisjordanie ces derniers mois a fait 14 morts et plusieurs blessés graves parmi les Israéliens.

Au moins 74 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.