Une vidéo du Hezbollah menace Israël et annonce un « désastre venant du nord »
Rechercher

Une vidéo du Hezbollah menace Israël et annonce un « désastre venant du nord »

La vidéo montre l'unité d'élite Radwan du groupe à l'entraînement, tirant sur des cibles présentant l'étoile de David et des citations guerrières de la Bible juive et du Coran

Un militant du Hezbollah tirant sur une cible portant une étoile de David bleue. (Capture d'écran)
Un militant du Hezbollah tirant sur une cible portant une étoile de David bleue. (Capture d'écran)

L’organisation terroriste chiite libanaise Hezbollah, soutenue par l’Iran, a publié lundi une vidéo montrant des membres de son commando d’élite à l’entraînement et tirant avec des armes sur des cibles représentant Israël, dans un avertissement ciblé à l’attention de l’État juif.

Dans la vidéo, on peut voir des membres de l’unité Radwan du groupe libanais démontrer leurs compétences en matière de tir et de combat sans armes. Certaines des cibles de tir portent une étoile de David, symbole traditionnel du peuple juif et ornant le centre du drapeau national israélien.

La vidéo a été partagée sur des comptes de réseaux sociaux associés à l’Iran et à ses mandataires, a rapporté le site web Ynet. Elle a également été publiée sur YouTube, mais a ensuite été retirée pour violation des règles.

À la fin de la vidéo, un texte en hébreu et en anglais apparaît avec une citation de la sourate 9:5 du Coran : « Puis tuez les polythéistes où que vous les trouviez, capturez-les et assiégez-les. Et asseyez-vous et attendez-les dans tous les lieux d’embuscade ».

Cette citation est suivie d’une autre, tirée de la Bible, également en hébreu et en anglais, de Jérémie 1:14, qui dit : « Du nord, la catastrophe sera déversée sur tous les habitants du pays ».

Il y a environ huit ans, le Hezbollah a créé ses forces spéciales, l’unité Radwan, qui a été spécialement mandatée pour passer en Israël lors de futurs conflits et causer autant de ravages et de destruction que possible, à la fois dans cet objectif de destruction lui-même et pour le « symbolisme » qu’illustreraient des attaques menées par les troupes à l’intérieur de l’État juif.

En décembre 2018, l’armée israélienne a lancé l’opération « Bouclier du Nord », qui visait à localiser et à détruire les tunnels creusés par le Hezbollah dans le nord d’Israël depuis le sud du Liban, apparemment dans ce but. Au total, les militaires ont déclaré avoir trouvé six de ces passages et les avoir rendus inutilisables l’année dernière, soit en utilisant des explosifs, soit en les remplissant de béton.

Cette semaine a également marqué le 20e anniversaire du retrait d’Israël de sa zone de sécurité auto-proclamée dans le Sud-Liban.

Vendredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré que tous les Juifs doivent quitter Israël, disant que toute la région, « du fleuve à la mer », est la propriété des Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...