USA : D’autres synagogues appellent à retirer un mémorial dédié à Judah Benjamin
Rechercher

USA : D’autres synagogues appellent à retirer un mémorial dédié à Judah Benjamin

Les synagogues de Caroline du Nord ont vu leurs recours pour retirer les statues rejetées par les autorités de la ville à de nombreuses reprises

L'ancien Secrétaire d'Etat pour les Confédérés, Judah Benjamin, est photographié dans sa nouvelle carrière d'avocat, date inconnue. (AP Photo)
L'ancien Secrétaire d'Etat pour les Confédérés, Judah Benjamin, est photographié dans sa nouvelle carrière d'avocat, date inconnue. (AP Photo)

JTA — En plein mouvement national pour retirer les monuments associés à des figures confédérées, deux synagogues de Charlotte appellent au retrait d’un monument du centre ville dédié à Judah Benjamin. C’était un politicien juif qui a servi comme membre du cabinet pour le gouvernement confédéré.

Les noms de deux synagogues, le Reform Temple Beth El et le Conservative Temple Israel, sont présents sur le monument qui a la forme de pierre tombale, alors même que les synagogues n’ont jamais approuvé le mémorial.

Une lettre conjointe des présidents de deux synagogues adressée à leurs congrégations a été publiée en ligne la semaine dernière. La lettre explique que le mémoriel, installé en 1948, était l’idée des Filles unies de la Confédération. Les deux synagogues ont tenté de bloquer l’initiative, mais leurs recours ont été rejetés par les autorités locales.

Au moment de l’installation du monument en 1948, les Filles de la Confédération étaient dans un conflit ouvert avec les congrégations au niveau du pays et de l’état pour promouvoir le monument, alors que l’antenne locale lançait des attaques antisémites contre la communauté juive. Les deux congrégations ont retiré leur soutien au monument et les rabbins avaient demandé à ne pas l’ériger. Malheureusement, le monument – qui inclut les noms de deux temples – a été installé malgré leurs objections.

Les Filles unies de la Confédération a donné le monument à la ville de Charlotte. Il se situe dans la zone de la South Tryon Street à Uptown Charlotte, précisément à proximité des installations artistiques récemment mises en place dans le cadre du mouvement Black Lives Matter.

Les dirigeants des congrégations tentent de faire retirer le monument depuis des années. Chaque fois que nous avons essayé, les avocats de la ville ont cité des lois de Caroline du Nord qui interdisent de retirer des monuments et qui imposent qu’il soit replacé dans un lieu d’importance similaire. Il n’y a jamais eu de volonté de changer ou de remettre en question les lois. Donc, nous sommes de nouveau contraints à poser la vieille question juive : si ce n’est pas maintenant, quand ?

Asher Knight, le rabbin de Temple Beth El, a évoqué l’histoire polémique derrière l’installation du monument dans une vidéo diffusée sur YouTube la semaine dernière. Knight a fait écho à la lettre en notant que les deux synagogues ont tenté, sans succès, de faire retirer le monument au fil des ans.

Une grande synagogue dans le nord de la Californie a retiré le nom de Benjamin, avec d’autres noms juifs importants, d’un mémoriel dans son école religieuse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...