Vingt tonnes de matériel médical arrivent en Israël depuis la Chine
Rechercher

Vingt tonnes de matériel médical arrivent en Israël depuis la Chine

L'avion-cargo, le premier d'une série de onze, a atterri avec des masques et des équipements de protection ; d'autres cargaisons apporteront des respirateurs

Un avion El Al en Chine, en plein chargement de matériel médical à acheminer en Israël, le 5 avril 2020. (Crédit : El Al)
Un avion El Al en Chine, en plein chargement de matériel médical à acheminer en Israël, le 5 avril 2020. (Crédit : El Al)

Le premier avion en provenance de Chine qui transportait 20 tonnes de matériel médical, dont des masques et des tenues de protection pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, est arrivé en Israël, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

Un autre avion est en route pour Tel Aviv, a précisé le ministère, alors qu’un troisième doit décoller plus tard dans la journée.

Au total, onze avions, contenant des millions d’équipements médicaux, dont des respirateurs, arriveront en Israël depuis la Chine dans les prochains jours, a fait savoir le ministère de la Défense dimanche.

Le ministère a expliqué qu’il coordonnait l’effort avec le ministère des Affaires étrangères, El Al et Israel Chemicals.

Une vidéo filmée dans l’avion montrait les cartons de matériel attachés aux sièges de l’avion.

Dimanche, le ministère a déclaré que le premier vol transporterait 900 000 masques chirurgicaux, un demi-million de tenues de protection et d’autres fournitures médicales. D’autres équipements de protection seront acheminés dans les prochains jours, avec plusieurs respirateurs.

Deux avions d’El Al feront le voyage entre Israël et la Chine chaque jour sur le restant de la semaine afin de transporter plus d’équipements, a précisé le ministère.

Le virus, qui cause la maladie Covid-19, est apparu pour la première fois l’année dernière en Chine, où il a tué au moins 3 300 personnes.

Le pont aérien est le dernier effort en date effectué par Israël pour acheminer des équipements vitaux de l’étranger. Ils sont destinés au personnel médical en première ligne dans le traitement des patients infectés par le virus.

La semaine dernière, le ministère de la Santé a fait savoir que les services de sécurité et des ministères du gouvernement avaient réussi à se procurer 27 respirateurs et d’autres équipements médicaux de l’étranger.

Des médias israéliens ont révélé la semaine dernière que le service de renseignement du Mossad, qui avait reçu la mission de trouver des équipements médicaux à l’étranger en pleine pénurie mondiale, est parvenu à en acheminer dans le pays. Au total, Israël a reçu 25 000 masques N-95, 20 000 kits de dépistage, 10 millions de masques chirurgicaux, et 700 tenues de protection pour les ambulanciers qui réalisent habituellement le premier test.

Il s’agissait du troisième transfert effectué par le Mossad ces dernières semaines, dont l’objectif est de répondre aux pénuries en Israël.

On craint qu’il n’y ait pas assez de respirateurs pour traiter tous les patients gravement malades.

Selon un rapport préparé le mois dernier pour la commission spéciale de la Knesset sur la gestion du coronavirus, le pays compte au maximum 1 437 respirateurs artificiels. Le ministère de la Santé a contesté ce chiffre, déclarant qu’il y en avait 2 864 disponibles.

Des ingénieurs fabriquent des respirateurs artificiels dans une usine de missile reconvertie. (Crédit : ministère de la Défense)

La semaine dernière, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné l’ordre aux officiels de la Défense de faire l’acquisition de suffisamment de kits pour réaliser 30 000 tests par jour. Pourtant, la pénurie d’un agent réactif clef a entraîné, à l’inverse, une diminution du nombre de tests effectués.

Dimanche, le ministère de la Santé a publié un communiqué annonçant : « Au cours du week-end, une solution a été trouvée au problème du réactif, ce qui nous permettra de tenir nos objectifs de test ».

Le communiqué précisait : « Le ministère de la Défense travaille sans arrêt, en coopération avec toutes les agences compétentes – le ministère de la Défense, l’armée, le Mossad – pour tenir l’objectif de 10 000 tests par jour ».

Lundi, le ministère de la Santé a fait savoir que 8 611 personnes avaient été testées positives au coronavirus en Israël. Jusqu’à présent, 51 personnes sont décédées.

Il y avait 141 personnes dans un état grave et 107 sous respiration artificielle. Au total, 585 personnes ont guéri du Covid-19.

Dans le monde, plus de 1,2 million de personnes sont officiellement contaminées, et au moins 70 000 personnes sont décédées de la maladie, selon les chiffres du site internet de la Johns Hopkins University, qui collecte les données du monde entier.

Comme Israël, de nombreux pays cherchent désespérément à obtenir des équipements médicaux, et en particulier des respirateurs, pour traiter les patients.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...