Washington : 5 pays n’ont pas rendu les oeuvres d’art pillées par les nazis
Rechercher

Washington : 5 pays n’ont pas rendu les oeuvres d’art pillées par les nazis

La Hongrie, la Pologne, l'Espagne, la Russie et l'Italie ont échoué à restituer des oeuvres volées pendant la Seconde Guerre mondiale, a noté un responsable du département d'Etat

Adolf Hitler, (à droite), regarde une œuvre d'art volée, en  1940. (Crédit : Photo12/UIG via Getty Images)
Adolf Hitler, (à droite), regarde une œuvre d'art volée, en 1940. (Crédit : Photo12/UIG via Getty Images)

Cinq pays n’ont pas rempli l’engagement qu’ils avaient pris de rendre des oeuvres artistiques qui avaient été volées par les nazis à leurs propriétaires légitimes, a fait savoir un responsable américain.

Stuart Eizenstat, conseiller au département d’Etat américain, avait négocié en 1998 les Principes de Washington, un traité qui appelait les signataires à faire tout ce qui était en leur pouvoir pour restituer les oeuvres d’arts pillées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’est exprimé lundi à Berlin à l’occasion du 20ème anniversaire de l’accord qui avait été ratifié par 44 pays, a fait savoir le New York Times.

Il a déclaré que la Hongrie, la Pologne, l’Espagne, la Russie et l’Italie avaient échoué dans leur réponse aux Principes de Washington, soit en ne rendant pas les oeuvres d’art à leurs propriétaires légitimes identifiés, soit en privatisant l’oeuvre ou en ne cherchant pas à identifier les héritiers.

Il a ajouté que 600 000 peintures, selon les estimations, ont été volées pendant la Deuxième guerre mondiale et que 100 000 n’ont pas encore été retrouvées.

« Nous avons fait des avancées géantes vers divers objectifs, notamment identifier, médiatiser, restituer et indemniser concernant ces oeuvres d’arts, objets culturels et livres pillés et, en faisant cela, nous avons rendu une humble justice tardive à certaines victimes de la Shoah ou à leurs héritiers », a-t-il dit.

Eizenstat a noté que « nous devons faire face avec franchise aux promesses non-tenues que nous avons fait solennellement ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...