Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Washington débloque 53 millions de dollars d’aide pour Gaza

Cette aide porte à 180 M de $ l'aide d'urgence totale accordée par Washington aux Palestiniens depuis l'assaut barbare mené par le Hamas le 7 octobre sur le sud d'Israël

Un Palestinien transportant des sacs d'aide humanitaire au centre de distribution de l'UNRWA à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 3 mars 2024. (Crédit : AFP)
Un Palestinien transportant des sacs d'aide humanitaire au centre de distribution de l'UNRWA à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 3 mars 2024. (Crédit : AFP)

Les États-Unis ont annoncé mardi une nouvelle aide humanitaire de 53 millions de dollars pour les Palestiniens, une haute responsable américaine appelant à protéger les travailleurs humanitaires dans la bande de Gaza ravagée par la guerre.

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a indiqué que l’aide transiterait par le Programme alimentaire mondial et des ONG, alors qu’Israël et les puissances occidentales se détournent de l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Annonçant l’aide dans une vidéo diffusée depuis la Jordanie, Samantha Power, administratrice de l’USAID, a déclaré que cette nouvelle assistance « doit parvenir aux personnes dans le besoin ».

« Les travailleurs humanitaires qui, sur le terrain à Gaza, risquent leur vie pour apporter de la nourriture à des personnes qui en ont désespérément besoin doivent être protégés », a-t-elle déclaré.

Samantha Power, lors d’une conférence de presse au Conseil de sécurité des Nations unies sur les lancements de missiles iraniens, le 14 mars 2016 (Crédit : UN / Mark Garten)

« Ils doivent savoir qu’ils peuvent faire leur travail sans se faire tirer dessus et tuer », a-t-elle ajouté, sans nommer ni Israël ni le groupe terroriste palestinien du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Cette aide porte à 180 millions de dollars le montant total de l’aide d’urgence accordée par les États-Unis aux Palestiniens depuis l’assaut barbare mené le 7 octobre par le Hamas contre Israël, qui a riposté en lançant une opération militaire à Gaza visant à anéantir le Hamas, à mettre fin à son règne de seize ans à Gaza et à libérer tous les otages.

L’UNRWA emploie quelque 30 000 personnes dans les Territoires palestiniens, au Liban, en Jordanie et en Syrie.

Mais l’agence onusienne, dont le financement par les États-Unis et d’autres pays a été suspendu, est dans la tourmente depuis qu’Israël a accusé douze de ses employés d’avoir été impliqués dans l’attaque perpétrée par le Hamas le 7 octobre lors de laquelle quelque 3 000 terroristes ont massacré près de 1 200 personnes et pris en otages 253 autres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.