Yaïr Lapid confirme sa première visite officielle historique aux Émirats
Rechercher

Yaïr Lapid confirme sa première visite officielle historique aux Émirats

Ce voyage sera le premier d'un ministre israélien dans un État du Golfe et le premier de Lapid en tant que ministre des Affaires étrangères ; il inaugurera l'ambassade d'Israël

Le nouveau ministre des Affaires étrangères Yair Lapid arrive à une séance de photo de groupe du tout nouveau gouvernement à la résidence du président de Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit :  Yonatan Sindel/FLASH90)
Le nouveau ministre des Affaires étrangères Yair Lapid arrive à une séance de photo de groupe du tout nouveau gouvernement à la résidence du président de Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s’envolera, dimanche prochain, aux Émirats arabes unis pour une visite officielle de deux jours.

Ce sera la toute première fois qu’un ministre israélien réalisera une visite officielle dans cet État du Golfe.

Lapid sera accueilli par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Abdullah bin Zayed al Nahyan.

Le ministre israélien des Affaires étrangères inaugurera officiellement l’ambassade israélienne d’Abu Dhabi, ainsi que le consulat de Dubaï. C’est le premier déplacement de Lapid à l’étranger en tant que chef de la diplomatie.

« Les liens entre Israël et les EAU sont une relation importante qui profite non seulement aux citoyens des deux pays mais au Moyen-Orient tout entier », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

La semaine dernière, les EAU et Bahreïn ont émis des communiqués saluant l’investiture du nouveau gouvernement israélien.

Le ministre des Affaires étrangères Abdullah bin Zayed al-Nahyan et son homologue du Bahreïn Abdullatif al-Zayani au cours de la cérémonie des Accords d’Abraham, le 15 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)

À l’issue d’un entretien téléphonique avec bin Zayed, la semaine dernière, Lapid a dit être impatient de « travailler avec lui à construire les relations chaleureuses et uniques entre nos deux pays, au bénéfice de nos deux peuples et du Moyen-Orient tout entier ».

Le nouveau gouvernement – une alliance improbable de partis de droite, de gauche, du centre et d’un parti islamiste – a fait sa prestation de serment dimanche dernier, mettant un terme aux douze années passées par Netanyahu au pouvoir.

Dans son premier discours en tant que ministre des Affaires étrangères, Lapid avait souligné ses priorités diplomatiques et notamment le développement des Accords d’Abraham au cours desquels l’État juif a aussi signé des accords avec Bahreïn, le Maroc et le Soudan.

« Une partie de notre travail sera, bien sûr, de renforcer notre présence dans la région. Des choses formidables sont arrivées l’année dernière. Nous devons continuer à développer ce qui a commencé avec les Accords d’Abraham. Nous devons travailler à renforcer la paix avec les États du Golfe, avec l’Égypte et avec la Jordanie », avait déclaré Lapid lundi dernier.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...