Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Yaïr Netanyahu : Pas de meilleure propagande pour l’Iran que les anti-refonte

Le fils du Premier ministre s'en est pris sur Facebook aux détracteurs de son père et aux opposants à la refonte judiciaire, qu'il accuse de faire le jeu des ennemis d'Israël

Des Israéliens manifestent contre la refonte judiciaire à Times Square au moment où le Premier ministre Benjamin Netanyahu se trouve à New York pour rencontrer ses pairs à l'Assemblée générale des Nations Unies, le 19 septembre 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)
Des Israéliens manifestent contre la refonte judiciaire à Times Square au moment où le Premier ministre Benjamin Netanyahu se trouve à New York pour rencontrer ses pairs à l'Assemblée générale des Nations Unies, le 19 septembre 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yaïr Netanyahu, a critiqué mardi les Israéliens qui manifestent contre son père, actuellement en déplacement aux États-Unis.

« Les gauchistes extrémistes de ce ‘Mouvement de protestation’ (financé à coup de milliards étrangers) se sont rendus devant les locaux de l’Assemblée générale de l’ONU afin de manifester, mais pas contre le chef de l’Autorité palestinienne, qui a pourtant justifié ce qu’ont fait les nazis, et pas davantage contre le président iranien qui ne veut rien d’autre que notre fin », a écrit Yaïr Netanyahu sur Facebook.

Évoquant le message projeté par les manifestants sur la façade d’un bâtiment situé face au siège de l’ONU, disant aux chefs d’État et de gouvernement présents de ne pas croire un mot de ce que dit Netanyahu, le fils du Premier ministre a écrit : « L’Iran, le [groupe terroriste chiite libanais du] Hezbollah et les Palestiniens n’auraient pas pu espérer meilleure propagande anti-Israël. »

Les militants anti-refonte ont lancé leur mouvement de protestation dès le début de la semaine dernière en projetant un message adressé à Netanyahu sur le bâtiment qui héberge l’ONU.

Sur une image fournie par les activistes, le 11 septembre 2023, un message protestant contre la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’ONU est projeté sur le siège des Nations unies, à New York City. (Autorisation)

La projection, qui n’avait pas été coordonnée avec les Nations unies, disait : « Ne croyez pas le ministre du Crime, Netanyahu. Protégez la démocratie israélienne ».

Avant d’embarquer lundi, Netanyahu s’en est vivement pris aux manifestants dont le mouvement de protestation massif est entré dans son neuvième mois, les accusant de « joindre leurs forces à celles de l’OLP et de l’Iran » dans leurs activités – qui sont « anti-israéliennes », a-t-il ajouté, rejetant l’idée qu’elles visent le gouvernement. Des propos qui ont été renchéris par des alliés du chef du gouvernement mais dénoncés par l’opposition.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.