Israël en guerre - Jour 234

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Yehudit Itzchaki, 76 ans : Grand-mère attentionnée, fille de survivants de la Shoah

Assassinée dans sa maison par des terroristes du Hamas, au kibboutz Beeri, le 7 octobre 2023

Yehudit Yitzhaki, assassinée dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Yehudit Yitzhaki, assassinée dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Yehudit Itzchaki, 76 ans, a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre.

Son fils Gidi a déclaré qu’ils avaient été en contact avec Yehudit tout au long de la matinée, car elle avait déclaré avoir peur et s’être cachée dans son mamad – abri anti-atomique. Peu avant 13 heures, la famille a perdu le contact avec elle. Le dernier message qu’elle a envoyé était un emoji de cœur à son petit-fils.

Sa famille n’a été informée de son décès que 11 jours plus tard. Ils ont appris qu’elle avait probablement été emmenée hors de sa maison et abattue dans son jardin, où son corps a été retrouvé.

Elle a été enterrée au kibboutz Revivim le 20 octobre. Elle laisse dans le deuil ses trois fils, Tzahi, Gidi et Udi, et huit petits-enfants, Maya, Luke, Arbel, Rotem, Eyal, Zohar, Gil et Noam.

Née en 1947 dans un camp de personnes déplacées en Italie de deux survivants de la Shoah originaires d’Autriche qui avaient perdu la plupart de leurs familles, Yehudit est arrivée en Israël en 1948 à bord du navire Kedma, selon l’éloge funèbre du kibboutz.

Gidi a raconté à un site d’information local que « la chose la plus douloureuse est qu’elle ait dû vivre une telle peur et une telle terreur, lorsqu’ils l’ont sortie de sa maison avec une grande violence, de la même manière qu’ils ont tué ses grands-parents ».

Yehudit a grandi principalement à Yaffo, a épousé Shimon en 1972 et s’est installée à Beeri quatre ans plus tard, où elle est restée pendant près de cinquante ans. Elle a travaillé pendant 14 ans comme secrétaire à l’imprimerie du kibboutz, puis comme administratrice d’école. Elle était dévouée à son travail, mais aussi le « cœur de la famille – toujours au centre, se souvenant toujours des anniversaires, nourrissant, gâtant », peut-on lire dans l’éloge funèbre du kibboutz. Elle aimait la lecture et la musique, de Barbara Streisand à Dolly Parton en passant par Yehoram Gaon.

Son petit-fils Zohar a écrit sur Instagram qu’il « ne peut pas comprendre que tu ne sois plus avec nous. J’ai tellement de merveilleux souvenirs que je n’oublierai jamais avec toi ».

Zohar se souvient avoir rendu visite à Yehudit au kibboutz et s’être promené sur son triporteur électrique, ou quand « je me couvrais d’une couverture qui sentait comme toi, une odeur que je n’oublierai jamais. Ou comment, chaque vendredi, Saba [grand-père] et toi veniez dîner chez nous et que nous nous asseyions, mangions, riions et nous amusions ».

Zohar a écrit que lorsqu’il se sentait mal, « tu me préparais toujours un chocolat chaud au micro-ondes et tu allais chercher des biscuits aux pépites de chocolat au marché, je m’allongeais sur le canapé et tu faisais courir tes ongles doucement le long de mon dos jusqu’à ce que je m’endorme ».

« Tu as toujours été là pour moi, même dans mes années les plus difficiles », a-t-il ajouté.

« Maintenant, je comprends à quel point chaque minute et chaque seconde passées avec toi étaient importantes. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.