Yishai affirme que Netanyahu lui a promis un poste de ministre s’il se retirait
Rechercher

Yishai affirme que Netanyahu lui a promis un poste de ministre s’il se retirait

Eli Yishai, dirigeant du parti Yachad, a affirmé que Netanyahu lui avait promis un ministère s'il se retirait de l'élection et si Yahadout HaTorah remportait au moins huit sièges

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le minister des Affaires intérieures de l'époque Eli Yishai, à la Knesset en 2012 (Kobi Gideon/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le minister des Affaires intérieures de l'époque Eli Yishai, à la Knesset en 2012 (Kobi Gideon/Flash90)

L’ancien ministre Eli Yishai a déclaré que le Premier ministre Benjamin Netanyahu lui avait promis un poste dans le prochain gouvernement s’il retirait sa liste d’extrême droite Yachad de la course électorale avant les élections du 9 avril.

Selon un reportage diffusé mardi par la Treizième chaîne d’information, l’accord serait seulement valide si le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah venait à remporter au moins huit sièges, ce qu’il a fait.

Yishai, un ancien chef du parti ultra-orthodoxe Shas qui a été poussé à quitter la direction du parti avant de former ensuite le parti d’extrême droite Yachad, avait peu de chances d’entrer à la Knesset, mais il aurait pu prendre quelques milliers de voix à des potentiels partenaires de coalition de Netanyahu s’il s’était présenté.

Selon le reportage, Netanyahu n’a pas nié qu’il avait fait la promesse à Yishai, mais il pourrait envisager de ne pas tenir sa parole afin de calmer le président du parti Shas, Aryeh Deri – un rival qui a remplacé Yishai à la tête du parti ultra-orthodoxe.

Environ deux semaines avant le 9 avril, Yishai a annoncé que son parti Yachad n’allait pas participer aux élections et qu’il soutiendrait le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah.

Yachad était annoncé bien en-dessous du seuil électoral fixé à 3,25 %, et des pressions ont été exercées pour qu’il se retire de la course afin d’éviter d’éparpiller les voix de la droite.

Yahadout HaTorah et le Shas ont tous les deux remporté huit sièges, ce qui fera probablement d’eux des partenaires importants de la coalition de Netanyahu.

On ne voit pas clairement quel rôle Yishai pourrait avoir dans le gouvernement. En tant qu’élu du Shas, il a servi comme ministre du Travail et ministre de l’Intérieur.

Les négociations de coalition ont débuté cette semaine par la rencontre d’officiels du Likud avec des représentants d’Yisrael Beytenu.

Pourtant, aucun progrès n’a été rapporté des négociations et les deux camps ont affirmé qu’ils organiseraient une prochaine rencontre à une date ultérieure. Les autres partis qui doivent rejoindre le gouvernement de Netanyahu tiendront des consultations avec le Likud la semaine prochaine, après la fête de Pessah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...