Des milliers de personnes étaient présentes au service commémoratif de vendredi pour les soldats druzes tués aux combats alors qu’ils servaient dans l’armée israélienne.

Plus de 15 000 personnes ont participé à la course de vélo entre les villages druzes d’al-Karmel et Isfiya en l’honneur des soldats morts.

Le président Reuven Rivlin, le ministre de la Défense Moshe Yaalon, et le chef de l’état-major de l’armée Benny Gantz ont pris part à la cérémonie qui a suivi l’évènement.

Il a été organisé par l’association Beshvil Habanim [Pour les fils] et initié par le ministère du Développement du Néguev et de la Galilée.

« Je n’arrive pas à me souvenir d’aucun autre évènement qui a suscité autant d’enthousiasme et de la fierté de la communauté entière », explique Amal Assaad, l’un des organisateurs de l’évènement, lors d’une déclaration à la presse.

« Ces évènements révèlent l’ampleur de l’identification des groupes ethniques à la communauté druze en général, et avec les familles endeuillées en particulier ».

Avant l’évènement, Silvan Shalom, le ministre du Développement du Néguev et de la Galilée, a affirmé que les soldats druzes tombés étaient des héros qui sont morts en défendant les citoyens israéliens.

« Ils sont la preuve du lien éternel qui unit la communauté druze et l’Etat d’Israël ».

Pendant l’évènement, Gantz a posé la première pierre d’un chemin de randonnée de 216 km qui traversera plusieurs villages druzes dans le Nord.

« Nous sommes venus ici pour exprimer notre partenariat, notre amitié, notre respect et notre unité parmi la société israélienne », explique Gantz.

« Des actes comme celui-ci [l’évènement] décrit mieux que des mots la profondeur de ce partenariat ».