Environ 200 islamistes radicaux ont défilé lundi à Gaza, brûlant le drapeau français et menaçant de s’en prendre aux Français après la publication par Charlie Hebdo d’une nouvelle caricature du prophète Mahomet, ont constaté des journalistes de l’AFP.

« Français, dégagez de Gaza ou nous vous égorgerons », ont scandé devant le Centre culturel français de Gaza ces hommes qui brandissaient le drapeau noir des djihadistes et portaient des tenues traditionnelles et de longues barbes.

Un rassemblement d’une telle ampleur et brandissant ouvertement la bannière des djihadistes est un fait exceptionnel, sinon unique depuis l’accession du Hamas au pouvoir par la force en 2007 dans la bande de Gaza.