La Jordanie a libéré lundi un de principaux idéologues du djihadisme, après qu’il eut purgé une peine de prison pour recrutement de combattants pour rejoindre leS Talibans en Afghanistan.

Issam Barqawi, alias Abou Mohammed al-Maqdessi, a été « libéré aujourd’hui de prison et il se trouve en compagnie de sa famille », a dit son avocat Majed Leftawi à l’AFP.

Un de ses frères a également indiqué que Maqdessi était chez lui.

Maqdessi avait été condamné en 2011 à la prison pour avoir « recruté des Jordaniens pour rejoindre les Talibans ». Il était également poursuivi pour « collecte de fonds pour le compte de groupes terroristes ».

Jordanien d’origine palestinienne, Maqdessi a été un des mentors d’Abou Moussab Zarqaoui, le chef d’Al-Qaïda en Irak tué dans un raid aérien près de Bagdad en 2006.

Après leur rencontre en 1992, ils avaient rejoint le groupe sunnite « Jaich Mohammed » (l’armée de Mahomet) puis avaient été condamnés à cinq ans de prison en Jordanie pour appartenance à un groupe islamiste illégal.

Ils avaient été libérés en 1999 à la faveur d’une amnistie générale, puis s’étaient séparés à la suite de divergences idéologiques.