Pour avoir commémoré la Shoah, Macron déchaîne antisémites et complotistes
Rechercher

Pour avoir commémoré la Shoah, Macron déchaîne antisémites et complotistes

Hier, jour de Yom HaShoah et de commémoration du génocide arménien, Marine Le Pen n'a elle évoqué aucun de ces massacres

Emmanuel Macron au Touquet, le 23 avril 2017. (Crédit : Philippe Huguen/AFP)
Emmanuel Macron au Touquet, le 23 avril 2017. (Crédit : Philippe Huguen/AFP)

Hier à 10 heures du matin, tout Israël s’est figé une minute au son des sirènes en mémoire de toutes les victimes de la Shoah.

Quelques personnalités étrangères, dont l’ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, ont commémoré le meurtre de ces victimes.

Emmanuel Macron, sur Twitter, s’est fendu d’un message qui a déchaîné une partie de la facho-sphère francophone.

« Journée de mémoire, a-t-il écrit sur Twitter. Plus que jamais recueillons-nous, n’oublions pas l’horreur de la Shoah et restons vigilants. »

Ce message a généré plus de 3 700 réactions. Parmi elles, certaines sont ouvertement antisémites ou révisionnistes.

Beaucoup on d’abord ironisé sur le nombre de victimes de la Shoah :

« Vous vous rendez compte monsieur Macron? 6 Milliards! » a posté un certain Valentin.  » 6 milliards ?? Pauvre fou ! 60 milliards !! » a renchérit un deuxième, avant de s’excuser au « grand dieu du Crif ».

La litanie a ainsi continué ad nauseam, évoquant bien sûr le passage du candidat chez la Banque Rothschild.

Fait impressionnant, dans cette déferlante de commentaires, seul un ou deux n’étaient ni antisémite, ni complotiste ou insultant. Le réseau social s’est littéralement fait envahir de trolls, de racistes, et de complotistes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...