Le parti ultra-orthodoxe Shas cherchera à faire adopter une « taxe sur les riches » qui permettra de financer des programmes accrus de protection des couches les plus pauvres du pays, a annoncé cette semaine le chef du parti Aryeh Deri.

Deri a déclaré dans une vidéo de la campagne mise en ligne dimanche que Shas cherchera également à réduire les écarts de revenu et d’emploi entre les Juifs ashkénazes d’origine européenne et les Juifs mizrahis [orientaux] issus du Moyen-Orient et d’Afrique.

Le parti travaillera pour les Israéliens « transparents », les pauvres et les défavorisés, a précisé Deri.

« La taxe sur les riches » du Shas va puiser chez l’Israël satisfait, l’Israël qui festoie, avec les restaurants chics qui sont pleins, et les centres commerciaux qui sont bourrés, [l’Israël] avec deux vacances à l’étranger chaque année, et donner aux deux millions d’Israéliens transparents », a-t-il dit.

La campagne du Shas ira au-delà du message sur la repartition de la richesse. Deri a également appelé à l’amélioration du statut social des Israéliens d’origine mizrahi.

Le parti a toujours compté sur les Juifs mizrahis comme base électorale, et a fait campagne sur les questions sociales qui concernent la communauté, dont de nombreux membres se trouvent en-dessous du seuil de pauvreté.

« Vous pouvez voir qu’il n’y a pas assez de juges mizrahis ni de maîtres et l’on en compte davantage chez les Ashkénazes ».

Le plan de Deri comprend l’augmentation des impôts sur les hauts revenus, les logements de luxe, et les marchés boursiers, et la baisse les allégements fiscaux accordés aux grandes entreprises comme moyen d’encourager les investissements. Il a promis d’annuler la taxe sur la valeur ajoutée sur les produits d’épicerie de base et les articles ménagers.

Il a également promis que toute nouvelle construction de logements aurait un certain pourcentage, de l’ordre de 7,5 %, mis de côté pour le logement public en faveur des pauvres.

La vidéo comprend également un court extrait du chef spirituel défunt du Shas, le rabbin Ovadia Yossef, appelant à aider les pauvres.

De récents sondages montrent que Shas obtiendra entre 5 et 7 sièges à la Knesset, bien moins que les 11 actuels.

Shas a baissé dans les sondages en raison de la création du parti Yahad par un ancien chef rival du mouvement, Eli Yishai, qui prétend également avoir Yossef comme guide spirituel.