Le Conseil des relations de la communauté juive de la région de Washington a produit une vidéo qui critique le chanteur Roger Waters pour son soutien au mouvement de Boycott, Désinvestissements et Sanctions (BDS) contre Israël.

La vidéo a été diffusée vendredi, juste avant les concerts de Waters le week-end même au Verizon Center de Washington DC.

Les militants de d’autres villes ciblent également les autres spectacles à venir de Waters, y compris ceux de Nashville et de Philadelphie, a rapporté le Washington Post.

« La musique peut changer le monde. La musique brise les murs, déclare la vidéo. Roger Waters devrait le savoir. Au lieu de faire cela, il utilise la musique pour diviser les gens. »

« C’est dommage que Roger Waters ne comprenne pas que l’on ne peut atteindre la paix qu’à travers le dialogue et l’engagement. Le BDS n’amènera pas la paix. Le BDS n’est pas la réponse. La réponse est plus de dialogue, plus de respect, plus de musique », indique la vidéo.

« C’est une sorte de comité d’accueil pour Walters », a expliqué Ron Halber, directeur exécutif du Conseil des relations de la communauté juive, au Washington Post au sujet de la vidéo. « Nous voulons qu’il sache que, quand il arrive à Washington DC, le type de langage haineux qu’il emploie et les mythes qu’il invente se verront opposés une forte résistance des militants. »

Waters, ancien chanteur du groupe Pink Floyd, doit se produire au Nassau Coliseum à New York les 15 et 16 septembre.

Le mois dernier, Howard Kopel, élu du comté de Nassau, a demandé au procureur du comté de déterminer si le bail du Naussau Coliseum exige qu’une loi du comté adoptée en mai 2016, qui l’empêche de commercer avec une entreprise qui participe au boycott économique d’Israël, soit respectée.

Waters a affronté Radiohead cet été, après avoir publiquement appelé le groupe à annuler son concert de juillet à Tel Aviv.

Avec son plus long concert en 11 ans, Radiohead prouve qu’il a toute sa place en Israël