3 croix gammées dessinées en 9 jours sur le campus Cornell
Rechercher

3 croix gammées dessinées en 9 jours sur le campus Cornell

Des étudiants ont découvert le symbole nazi dessiné dans la neige devant les résidences de l'université ; deux autres avaient été dessinées à l'intérieur des dortoirs

'université Cornell, dans l'état de New York. (Crédit: CC BY SA 2.0/Wikimedia Commons)
'université Cornell, dans l'état de New York. (Crédit: CC BY SA 2.0/Wikimedia Commons)

Trois croix gammées ont été signalées dans la résidence de l’université Cornell ces neufs derniers jours.

Lors du dernier incident, une grande croix gammée a été dessinée dans la neige près du dortoir lundi soir, selon The Cornell Sun, un journal étudiant indépendant.

Une croix gammée avait été dessinée dans un dortoir le 14 novembre, selon le journal.

Une autre croix gamme avait été dessinée sur un tableau blanc, dans un autre dortoir, quatre jours plus tôt.

Le centre Hillel de Cornell a publié un message sur sa page Facebook mardi matin au sujet de ces incidents.

« Les croix-gammées sont entrées dans le discours antisémite, et n’ont pas leur place sur notre campus », a déclaré un communiqué. « Nous sommes profondément préoccupés par cette tendance. Nous nous élevons contre l’antisémitisme et toutes les formes de haine. »

La publication indique que le centre Hillel était en contact avec l’administration et qu’elle donnerait davantage d’informations dans les plus brefs délais.

« Nous sommes ici aujourd’hui et disponibles tous les jours par téléphone, mail ou SMS pour traiter ces actes haineux », poursuit le communiqué.

Les étudiants ont porté plainte pour ces trois incidents, selon le Sun. L’université a déclaré au journal étudiant qu’une enquête avait été ouverte. Elle n’a donné aucun détail sur ces incidents parce que les signalements pour préjugés racistes sont confidentiels.

Mardi, Ryan Lombardi, vice-président de la Vie scolaire sur le campus, a publié la première réaction officielle de l’université à ces incidents dans un communiqué adressé aux étudiants, aux enseignants et membre de la faculté.

« J’écris aujourd’hui pour faire part de mon dégoût face à ces symboles de haine et d’antisémitisme, qui ont été diffusés dans la neige devant une résidence du Campus nord hier soir », a-t-il écrit.

« Je dénonce avec véhémence ces actes, qui sont clairement destinés à intimider les membres de notre communauté. La croix gammée a été historiquement – et continue d’être – utilisée comme un symbole de l’intolérance, de la terreur et de la répression contre les communautés vulnérables. »

Lombardi a déclaré que les dortoirs concernés s’étaient réunis avec les conseillers-résidents et que les directeurs des dortoirs ont envoyé des messages de soutien et des listes de ressources pour aider les étudiants à faire face à ces incidents. Il a déclaré qu’une réunion de soutien sera organisée après Thanksgiving pour « rapprocher notre communauté et fournir davantage de soutien ».

« Je veux réaffirmer notre soutien aux membres Juifs de notre communautés, qui ont fait face à l’antisémitisme à l’échelle nationale, et malheureusement à l’échelle locale également », a-t-il dit. « Il est de notre devoir de condamner ces actes lâches. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...