83 sénateurs appellent Obama à augmenter l’aide militaire à Israël
Rechercher

83 sénateurs appellent Obama à augmenter l’aide militaire à Israël

Ted Cruz, candidat républicain à la présidentielle, a signé cet appel, tandis que Bernie Sanders s'est abstenu

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le sénateur américain Lindsey Graham, à Jérusalem, le 27 mai 2015. (Crédit : Kobi Gideon / GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le sénateur américain Lindsey Graham, à Jérusalem, le 27 mai 2015. (Crédit : Kobi Gideon / GPO)

Quatre cinquièmes des sénateurs américains ont exhorté lundi dans une lettre conjointe le président Barack Obama à augmenter l’aide militaire américaine à Israël, alors qu’un nouveau mémorandum d’accord de défense est en négociation entre les deux alliés.

« Suite aux défis militaires spectaculairement en hausse auxquels Israël fait face, nous sommes prêts à soutenir un nouvel accord à long terme substantiellement amélioré pour aider à fournir à Israël les ressources dont il a besoin pour se défendre et préserver son avantage militaire qualitatif », est-il écrit dans cette lettre.

Le républicain Lindsey Graham et le démocrate Chris Coons sont à l’origine de cette lettre, selon l’agence de presse.

Ted Cruz, sénateur du Texas et candidat républicain à la présidentielle, a signé la lettre, mais ce n’est pas le cas de Bernie Sanders, sénateur du Vermont et candidat démocrate.

Sur les 83 sénateurs ayant signé la lettre, 51 sont républicains et 32 sont démocrates.

Les Etats-Unis accordent actuellement à Israël une aide militaire de 3,1 milliards de dollars par an, un chiffre qu’Israël espère voir augmenter quand l’accord sur l’aide sera renouvelé pour une autre décennie.

La Maison Blanche a été impliquée dans des discussions intenses avec Jérusalem pour la conclusion d’un accord avant qu’Obama n’achève son mandat, mais le Premier ministre Benjamin Netanyahu a laissé entendre qu’il pourrait attendre le successeur d’Obama pour essayer d’obtenir un meilleur accord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...