A voir : Des avions militaires iraniens filment de près un porte-avion américain
Rechercher

A voir : Des avions militaires iraniens filment de près un porte-avion américain

Une opération des Gardiens de la Révolution a identifié un vaisseau américain dans le détroit d'Ormuz

Les photos d'une mission de reconnaissance des Gardiens de la révolution islamique (IRGC) de l'Iran d'un porte-avions américain dans le détroit d'Ormuz publié par Tasnim (Crédit : MEMRI)
Les photos d'une mission de reconnaissance des Gardiens de la révolution islamique (IRGC) de l'Iran d'un porte-avions américain dans le détroit d'Ormuz publié par Tasnim (Crédit : MEMRI)

Un avion iranien a filmé et pris des photographies de près d’un porte-avion américain dans le détroit d’Ormuz, et le fruit de l’opération a été publié par une agence de presse iranienne affiliée au gouvernement.

Le clip montre une opération des Gardiens de la Révolution (IRGC) et aurait été filmé à partir d’un avion Harbin Y-2. Sur un fond de musique menaçante, la vidéo montre également l’équipage du navire américain regarder en direction de la caméra.

Un article de l’agence presse iranienne, Tasnim, a signalé que l’Iran mène des travaux de reconnaissance dans le golfe Persique depuis un certain temps.

« La dernière opération de l’IRGC était une mission pour identifier un porte-avion américain qui passait par la région, qui a été menée par un avion de reconnaissance de la marine appelé le Harbin Y-2 », a-t-il précisé.

« Depuis quelque temps, l’IRGC possède la technologie des drones modernes, et mène des missions d’identification des navires étrangers dans le golfe Persique et le détroit d’Ormuz », a ajouté l’article, qui a été publié en perse samedi et traduit jeudi par l’Institut de recherche du Moyen-Orient, un institut de veille, basé à Washington.

« L’exemple le plus connu de cette opération de reconnaissance est la mission de reconnaissance d’un drone CGR pour identifier un porte-avion américain dans le détroit d’Ormuz ; les images de cette opération ont été diffusées en direct à la conférence des commandants de l’IRGC dans la province de Mashhad », a déclaré Tasnim.

L’article indique que les drones de l’IRGC ont effectué des missions de reconnaissance semblables « à plusieurs reprises » et a affirmé que pendant la plupart des opérations l’équipage américain n’a pas remarqué l’opération de reconnaissance.

Cependant, à plusieurs reprises, l’équipage a envoyé un hélicoptère ou un jet de combat vers le drone pour le chasser au loin, a ajouté Tasnim.

L’Iran a déjà ciblé les navires dans le détroit stratégique d’Ormuz.

En mai, il a tiré sur un pétrolier commercial battant pavillon de Singapour et a capturé et libéré plus tard, un cargo affilié au groupe Maersk au Danemark.

La capture du navire Maersk a causé des inquiétudes pour la sécurité des voies maritimes dans le détroit stratégique et a incité les États-Unis à envoyer des navires pour surveiller la situation.

Dans un signe prouvant que les tensions s’étaient réduites, le Pentagone a dit plus tard que l’US Navy avait arrêté une mission pour accompagner les navires battant sous le pavillon américain qui passaient par le détroit d’Ormuz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...