Rechercher

Abby Stein, transgenre et ex-hassid, en séance photo avec Annie Leibovitz

L'auteure et femme rabbin juive a été choisie par Celebrity Cruises pour une campagne illustrant la diversité de ses voyageurs

Abby Chava Stein, une activiste transgenre américaine, se détend sur le pont Resort du Celebrity Apex. (Crédit : Annie Leibovitz pour le projet All Inclusive Photo de Celebrity Cruises/JTA)
Abby Chava Stein, une activiste transgenre américaine, se détend sur le pont Resort du Celebrity Apex. (Crédit : Annie Leibovitz pour le projet All Inclusive Photo de Celebrity Cruises/JTA)

JTA – Abby Stein a deux souvenirs marquants de sa toute première séance de photos éditoriales après son coming-out en tant que transsexuelle orthodoxe.

Le premier est que cette séance, dans sa chambre pour le magazine Vogue en 2018, a marqué la première fois que Stein posait en soutien-gorge, et qu’elle n’était pas tout à fait à l’aise avec cette expérience.

Le second est que quelqu’un lui a demandé qui était son photographe préféré.

Le nom qui lui est venu à l’esprit était « celui de la photographe qui, je le savais, je ne rencontrerais jamais », s’est-elle rappelé la semaine dernière – Annie Leibovitz.

« Annie a fait un travail considérable pour mettre en valeur les voix et les portraits de la communauté LGBTQ », a déclaré Stein à la Jewish Telegraphic Agency la semaine dernière, expliquant pourquoi elle appréciait particulièrement Leibovitz, la portraitiste maintes fois récompensée. « Et elle est évidemment juive. »

A LIRE : Devenir Ève, le parcours du hassid de Brooklyn devenu militante transgenre

Quatre ans plus tard, ce rêve est devenu réalité : Leibovitz a photographié Stein dans un cadre qui ne pourrait pas être plus différent que celui de son appartement new-yorkais – le pont d’un paquebot de croisière.

Stein, qui milite pour l’inclusion des LGBTQ+ dans les communautés juives et au-delà, est l’un des dizaines de sujets photographiés dans la nouvelle collection créée par Celebrity Cruises, et dont le but est de souligner la diversité des personnes qui aiment les voyages. Les photos – qui incluent la fondatrice du mouvement #MeToo Tarana Burke, la mannequin et militante pour les personnes handicapées Jillian Mercado et la réalisatrice juive atteinte d’alopécie Rachel Fleit, entre autres – seront disponibles pour tous, dans le but de changer l’image publique des compagnies de croisière.

« Ce qu’Annie, et tous les artistes impliqués dans ce projet, ont si magnifiquement capturé, c’est que pour que les vacances soient vraiment à la hauteur de l’appellation marketing ‘all inclusive’, elles devraient commencer par utiliser des images qui incluent tout le monde, et pas seulement quelques individus », a déclaré Lisa Lutoff-Perlo, présidente et directrice générale de Celebrity Cruises.

Dans les coulisses de la séance photo d’Annie Leibovitz, Abby Stein pose avec son cousin. (Crédit : Autorisation Abby Stein/via)

« Je suis parfaitement consciente du privilège d’avoir été invitée à faire partie de ce projet », a écrit Abby Stein sur Twitter. « Je ne pense pas qu’il s’agisse de moi – il s’agit de la représentation de la communauté LGBTQ, et en particulier des transgenres. Il s’agit de corps qui sont différents des attentes du courant dominant ‘cis-hétéro-normatif’. »

Stein a pris soin de préciser que, même si elle a parlé de son expérience sur les réseaux sociaux, la promotion de la société de croisières ne faisait pas partie de son contrat pour la séance de photos. Elle a aussi déclaré que le fait de savoir que la PDG de Celebrity était la première femme à diriger une des lignes de croisière du groupe Royal Caribbean et que la société était la première à avoir une femme capitaine d’un « méga » navire de croisière lui a inspiré confiance dans les efforts d’inclusion déployés par la compagnie.

« Bien que je ne m’y connaisse pas en ce qui concerne les motivations commerciales des entreprises, les personnes avec lesquelles j’ai travaillé chez Celebrity étaient toutes vraiment, vraiment incroyables et elles sont sincères », a-t-elle déclaré. « Je pense que cette société a fait beaucoup de choses incroyables pour être plus inclusive et je suis une grande fan de l’inclusion. Plus précisément, des actions concrètes. »

« Becoming Eve », un mémoire d’Abby Stein, parle du coming out en tant que femme trans dans la communauté hassidique. (Crédit : Tawni Bannister)

Travailler avec Leibovitz a donné à Stein « beaucoup de courage », dit-elle. Elle a ajouté : « Le public était véritablement très diversifié. Des gens avec des capacités différentes, des gens avec des looks différents, des âges différents, des types de corps différents et tout. C’était donc un moment très, je dirais, valorisant ».

Pour le shooting, Stein a eu le choix entre plusieurs tenues de style années 50, et a finalement opté pour un maillot une pièce blanc à pois noir dans lequel elle a posé sur une chaise longue sur le pont d’un des paquebots de Celebrity Cruise, où elle et d’autres mannequins ont passé une semaine entière.

L’identité juive de Stein est devenue un thème récurrent pendant les sept nuits qu’ont duré la croisière. Leibovitz, qui a accédé à son premier poste, chez Rolling Stone, grâce à des photos prises en Israël dans les années 1970, vénérait le passé rabbinique de Stein, se souvient-elle.

Née et élevée dans la communauté hassidique de Williamsburg, à New York, Stein est une descendante directe du Baal Shem Tov, le fondateur du mouvement hassidique. Elle a été ordonnée rabbin en 2011 et a quitté le monde hassidique en 2012.

Quand la nouvelle a circulé à bord que Stein célébrait le shabbat chaque semaine, le CMO de Celebrity, Michael Scheiner, qui est également juif, lui a demandé si elle souhaitait diriger l’office du vendredi soir sur le bateau.

« Cela ne faisait pas partie d’un contrat ou d’un accord », a déclaré Stein. « Je n’ai pas été payée pour cela ou quoi que ce soit. Mais littéralement en l’espace d’une journée, ils l’ont ajouté au programme de la croisière. »

Des dizaines d’invités de la croisière ont assisté à l’office. Stein a dirigé le service et a prononcé un court sermon. Du jus de raisin Manischewitz et de la ‘hallah fraîchement préparée ont été servis.

« C’était vraiment agréable et mignon », a-t-elle déclaré.

Cathryn J. Prince a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...