Accord de production aux Émirats du vaccin chinois Sinopharm
Rechercher

Accord de production aux Émirats du vaccin chinois Sinopharm

Les entreprises émiratie Group 42 et chinoise CNBG "ont lancé un projet conjoint pour ouvrir la première ligne de production de vaccins contre la COVID-19 aux Émirats"

Une scientifique teste des échantillons d'un potentiel vaccin contre la COVID-19 dans une usine de production de SinoPharm, à Pékin, le 11 avril 2020. Dans sa course mondiale à la fabrication d'un vaccin contre le coronavirus, l'entreprise publique chinoise se vante d'avoir donné à ses employés, y compris ses hauts dirigeants, des injections expérimentales avant même que le gouvernement n'accepte de le tester sur des citoyens. (Crédit : Zhang Yuwei / Xinhua via AP)
Une scientifique teste des échantillons d'un potentiel vaccin contre la COVID-19 dans une usine de production de SinoPharm, à Pékin, le 11 avril 2020. Dans sa course mondiale à la fabrication d'un vaccin contre le coronavirus, l'entreprise publique chinoise se vante d'avoir donné à ses employés, y compris ses hauts dirigeants, des injections expérimentales avant même que le gouvernement n'accepte de le tester sur des citoyens. (Crédit : Zhang Yuwei / Xinhua via AP)

Les Émirats arabes unis et la Chine ont lancé dimanche un projet pour commencer à produire le vaccin anticoronavirus du laboratoire chinois Sinopharm dans le pays du Golfe, a rapporté un média d’État émirati.

Les entreprises émiratie Group 42 et chinoise CNBG « ont lancé un projet conjoint (…) pour ouvrir la première ligne de production de vaccins contre la COVID-19 aux Émirats », a indiqué l’agence de presse Wam, sans préciser quand la production commencerait.

« Nous poursuivons les efforts que nous avons engagés au début » de la pandémie de coronavirus, a indiqué le ministre émirati des Affaires étrangères, Cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane, cité par l’agence.

Ce projet « apporte une valeur ajoutée aux efforts internationaux pour affronter la crise liée à la COVID-19, qui a fait des ravages sur la vie quotidienne dans le monde entier », a-t-il ajouté.

Les Émirats ont entamé en décembre leur campagne de vaccination dans les sept principautés composant cette fédération après avoir approuvé le vaccin Sinopharm et celui du duo américano-germanique Pfizer/BioNtech. Ils ont depuis également approuvé les vaccins britanniques du laboratoire AstraZeneca et de l’université d’Oxford.

Le pays, qui a une population d’environ 10 millions de personnes, enregistre l’un des meilleurs taux de vaccination par habitant dans le monde après Israël.

Plus de 388 000 cas de coronavirus ont été enregistrés aux Émirats depuis le début de la pandémie, dont 1 481 décès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...