Alain Couanon, otage de l’Hyper Cacher, se lance dans le combat anti-raciste
Rechercher

Alain Couanon, otage de l’Hyper Cacher, se lance dans le combat anti-raciste

Le 9 janvier 2015, l'attentat de Vincennes faisait 4 morts, et plusieurs traumatisés parmi les otages, dont cet ancien diplomate

Le 9 janvier 2015, 2 jours après l’attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, Amedy Coulibaly entre dans l’Hyper Cacher porte de Vincennes à Paris, assassine 4 personnes et en prends 20 autres en otages.

Parmi eux, Alain Couanon, Aujourd’hui âgé de 71 ans. Cet ancien diplomate, non-juif, et consacre désormais une partie de sa vie au combat contre le racisme.

Dans un entretien accordé à Ouest-France, il raconte sa nouvelle vie.

« Après cet événement, je me suis demandé ce que je pouvais faire pour lutter contre ces gens-là », raconte-il. « Je me suis dit que la seule chose, au fond, c’était de témoigner. Quand l’Association française des victimes du terrorisme m’a proposé de faire des conférences dans les lycées, j’ai tout de suite accepté »

La carrière de diplomate de Couanon – qui dit aller bien aujourd’hui- l’a emmené dans de nombreux pays. Il en retire un certain optimisme:

« J’ai vécu trente ans à l’étranger, dans neuf pays sur quatre continents différents. Et ce qui me reste, tout de même, c’est que la France n’est pas un pays raciste, par rapport à ce que j’ai pu connaître en Inde, au Pakistan, en Afrique ou en Russie. C’est miraculeux qu’il n’y ait pas eu de représailles contre les musulmans, et j’espère que cela durera. Dans les pays où j’ai vécu, ça ne se serait pas passé ainsi ».

Alain Couanon sera partie civile au procès des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher qui devrait se tenir en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...