Alan Gross appelle au réchauffement des liens avec Cuba
Rechercher

Alan Gross appelle au réchauffement des liens avec Cuba

L'ex-prisonnier juif américain veut aider à forger de meilleures relations entre Washington et la Havane

Alan Gross, libéré d'une prison cubaine dans la matinée précédente, apparaît lors d'une conférence de presse avec son épouse Judy à Washington peu après son arrivée aux Etats-Unis, le 17 décembre 2014 (Crédit : Win McNamee / Getty Images / via JTA)
Alan Gross, libéré d'une prison cubaine dans la matinée précédente, apparaît lors d'une conférence de presse avec son épouse Judy à Washington peu après son arrivée aux Etats-Unis, le 17 décembre 2014 (Crédit : Win McNamee / Getty Images / via JTA)

WASHINGTON – Alan Gross, qui a été emprisonné pendant cinq ans à Cuba pour son travail consistant à connecter la communauté juive à l’Internet, a marqué le premier anniversaire de sa libération en s’engageant à réchauffer les liens cubano-américains.

Dans un communiqué publié mercredi, Gross a remercié ceux qui l’ont soutenu pendant qu’il était en prison et a annoncé qu’il sera bientôt grand-père pour la première fois.

« Je suis également heureux d’assister au renouvellement des relations diplomatiques retrouvées entre Cuba et les Etats-Unis », a déclaré Gross, 66 ans, qui était un sous-traitant pour le gouvernement des États-Unis quand il a été arrêté en 2009 et plus tard condamné à 15 ans pour crimes contre l’Etat.

« J’espère que cette nouvelle – et historique – relation continuera à évoluer dans un sens positif. Alors que j’ai servi en tant que catalyseur involontaire de ce changement, j’espère maintenant aider à favoriser le maintien de bonnes relations entre nos pays et nos citoyens ».

Gross, un Juif américain de Potomac, dans le Maryland, a été libéré dans le cadre d’un accord complexe qui implique la libération à Cuba d’un espion américain non identifié et aux États-Unis de trois membres emprisonnés d’un réseau d’espionnage.

Le président Barack Obama a également utilisé l’échange pour renouer les liens avec Cuba qui ont été gelés depuis plus de 50 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...