Rechercher

Amar’e Stoudemire renonce à son poste d’entraîneur des Nets pour respecter Shabbat

L'ancienne star de la NBA, devenue juif orthodoxe avait l'impression de ne pas pouvoir se donner à fond dans son poste en ne travaillant pas le samedi

Amar'e Stoudemire parlant dans une vidéo Instagram de son départ des Brooklyn Nets, le 18 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran via JTA)
Amar'e Stoudemire parlant dans une vidéo Instagram de son départ des Brooklyn Nets, le 18 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran via JTA)

JTA – L’ancienne star du basket Amar’e Stoudemire a créé la surprise lorsqu’il a révélé la semaine dernière qu’il quittait les Brooklyn Nets de la NBA après deux saisons en tant qu’entraîneur adjoint du développement des joueurs.

Ses commentaires sur la façon dont la polémique sur le joueur vedette Kyrie Irving non vacciné, a nui à la cohésion au sein de l’équipe, ont fait la Une des journaux, et certains ont émis l’hypothèse que la relation entre Stoudemire et les Nets se serait dégradée avec le temps.

Mais mercredi, Stoudemire a voulu remettre les pendules à l’heure dans une vidéo publiée sur sa page Instagram : il quitte son poste parce que celui-ci est incompatible avec le respect du Shabbat.

Stoudemire, un ancien All-Star de la NBA qui est devenu de plus en plus religieux au cours de la dernière décennie et qui s’est officiellement converti au judaïsme alors qu’il vivait en Israël en 2020, a déclaré qu’il avait dit à l’entraîneur des Nets, Steve Nash : « J’ai dit que je ne pouvais pas évoluer dans le monde du coaching parce que je ne travaille pas le jour du Shabbat ».

« Le coaching est très prenant, et il exige que vous soyez là à plein temps », a-t-il ajouté. « L’organisation des Nets veut des gens qui peuvent être là à temps plein, et je le comprends totalement. C’était donc un accord mutuel. »

Stoudemire a également parlé de la religiosité et de l’activisme de Kyrie Irving ; le meneur des Nets est devenu un musulman pratiquant ces dernières années et s’est exprimé sur le racisme aux États-Unis.

« Critiquer Kyrie – pourquoi critiquerais-je quelqu’un qui me ressemble autant ? Je jeûne aussi pendant la saison de la NBA, pour Yom Kippour », a-t-il déclaré. « Je suis aussi un activiste qui parle des communautés afro-américaines […] ».

Stoudemire a joué pour les New York Knicks et les Phoenix Suns et, de 2016 à 2019, il a joué pour l’équipe israélienne Hapoel Jerusalem, dont il est toujours copropriétaire, puis pour le Maccabi Tel Aviv.

Sa conversion bien documentée et son adhésion au judaïsme – de l’étude de la Torah à la création d’une gamme de vin casher en passant par la recherche d’un shiddouh, ou rendez-vous arrangé organisé par un entremetteur – ont fait l’objet d’un épisode de l’émission « Real Sports with Bryant Gumbel » de HBO.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...