Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

Antisémitisme : le patron d’Adidas regrette ses propos controversés sur le rappeur Ye

Björn Gulden a fait part de ses regrets à l'ADL et a reconnu que sa déclaration était "erronée"

Une enseigne d'un magasin Adidas le 10 février 2023 à Chicago, Illinois. (Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Une enseigne d'un magasin Adidas le 10 février 2023 à Chicago, Illinois. (Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Le patron du groupe Adidas, ébranlé l’an dernier par sa rupture avec Kanye West, a été contraint de s’excuser après avoir semblé relativiser les déclarations antisémites du rappeur.

Björn Gulden, patron de la marque aux trois bandes, a regretté ce qu’il a qualifié de « déclaration erronée » de sa part.

Il a fait part de ses regrets au responsable d’une importante association de lutte contre l’antisémitisme (ADL, Anti-Defamation League). Ce dernier, Jonathan Greenblatt, les a rendus publics jeudi soir dans un message sur X (anciennement Twitter) et le groupe Adidas a confirmé ces excuses vendredi.

M. Gulden s’était attiré des critiques après un podcast intitulé « In Good Company » la semaine dernière, dans lequel il estimait que Kanye West, désormais connu sous le nom de Ye, ne pensait pas vraiment ses déclarations antisémites faites l’année dernière.

Entre autres dérapages publics, Ye avait écrit à l’automne 2022 sur Twitter qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le site de microblogs.

Cette controverse avait conduit l’équipementier à mettre une fin brutale à sa lucrative collaboration avec le rappeur et sa collection de baskets « Yeezy ».

Capture d’écran de la vidéo de Kanye West lors de son apparition sur le podcast Timcast, le 28 novembre 2022. (Crédit : Twitter; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Adidas est « totalement opposé à la haine odieuse exprimée par Ye » à l’automne dernier, a réaffirmé M. Gulden dans ses excuses.

Arrivée à la tête d’Adidas en début d’année, le Norvégien a hérité de cet dossier empoisonnant pour la réputation du groupe et ses finances. L’arrêt de la commercialisation des baskets Yeezy a entraîné un manque à gagner d’1,2 milliard d’euros.

« Notre décision de mettre fin à notre partenariat avec Ye en raison de ses commentaires et de son comportement inacceptables était absolument la bonne », a déclaré vendredi un porte-parole d’Adidas dans un message envoyé à l’AFP.

« Notre position n’a pas changé : la haine, quelle qu’elle soit, n’a pas sa place dans le sport ou dans la société, et nous restons déterminés à la combattre », ajoute cette source.

Adidas a commencé à céder une partie des stocks de Yeezy qu’elle avait retirés des rayons.

Le modèle Yeezy, des chaussures fabriquées par Adidas, chez Kickclusive, un magasin de revente de baskets, à Paramus, dans le New Jersey, le 25 octobre 2022. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)

La première vague en mai a généré environ 400 millions d’euros de ventes, et les résultats d’une deuxième opération en août seront communiqués ultérieurement.

Une partie des revenus générés, soit 110 millions d’euros, est allée à des associations luttant contre le racisme et l’antisémitisme, dont l’ADL, comme annoncé plus tôt par Adidas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.