Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Antisémitisme : L’île-de-France débloque 1 million € pour sécuriser les sites sensibles

La région entend ainsi réaffirmer "son engagement plein et entier à protéger tous nos compatriotes attaqués en raison de leur religion"

Le conseil de la région Ile-de-France, le 18 décembre 2015, à Paris. (Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP)
Le conseil de la région Ile-de-France, le 18 décembre 2015, à Paris. (Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP)

La région Ile-de-France va débloquer « un fonds d’urgence d’un million d’euros pour sécuriser les établissements scolaires, les lieux culturels, les commerces et les domiciles de nos compatriotes menacés par l’antisémitisme », a-t-elle annoncé jeudi lors d’une session du conseil régional.

La région, qui condamne dans une motion « avec force la montée infâme de l’antisémitisme constatée partout en France et particulièrement sur le territoire francilien », entend ainsi réaffirmer « son engagement plein et entier à protéger tous nos compatriotes attaqués en raison de leur religion ».

La région a aussi voté dans cette motion un soutien à l’État d’Israël et réclame la libération immédiate des otages israéliens détenus par le Hamas, dont les photographies seront affichées au fronton de son siège à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

« La France, plusieurs fois frappée par des attentats islamistes, connait le prix du fanatisme. Aucune cause politique ne peut justifier le terrorisme. Face à ce fléau, Israël a le droit de se défendre et l’obligation vitale de détruire ses adversaires qui souhaitent sa disparition », a déclaré la présidente de la région Valérie Pécresse.

La candidate à la présidence du parti Les Républicains (LR) Valérie Pecresse rend hommage à trois enfants et un enseignant de l’école Ohr Torah, anciennement Ozar Hatorah, à Toulouse, le 18 mars 2022, tués en 2012. (Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP)

« Par cette motion, nous réclamons la libération immédiate et sans condition de tous les otages détenus par le Hamas, préalable indispensable à tout cessez-le-feu », a-t-elle ajouté.

Mme Pécresse a proposé de débloquer une aide humanitaire destinée aux populations civiles, israéliennes et palestiniennes « en s’assurant, du côté palestinien, que cette aide arrive directement aux civils et non au Hamas ».

La motion appelle à une trêve humanitaire pour la mise à l’abri des populations civiles de Gaza.

Israël a juré « d’anéantir » le Hamas depuis l’attaque sanglante lancée par le groupe terroriste palestinien sur son sol le 7 octobre, causant la mort d’environ 1 200 personnes, essentiellement des civils.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.