Rechercher

Après Gantz, Abbas présente ses vœux de Rosh HaShana à Herzog

Le président israélien a appelé les deux parties à travailler ensemble pour mettre fin à la violence dans un contexte de heurts répétés entre Palestiniens et troupes israéliennes

Le président Isaac Herzog s'exprime lors d'un événement marquant le 125e anniversaire du Premier congrès sioniste à Bâle, en Suisse, le 29 août 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le président Isaac Herzog s'exprime lors d'un événement marquant le 125e anniversaire du Premier congrès sioniste à Bâle, en Suisse, le 29 août 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a téléphoné au président israélien Isaac Herzog pour lui souhaiter, ainsi qu’aux Israéliens, de joyeux fêtes de Rosh HaShana ce mardi.

Au cours de l’appel, Herzog a souligné la nécessité de développer des relations amicales et une coopération entre Israéliens et Palestiniens afin d’atténuer la récente recrudescence de la violence entre les deux parties, selon un communiqué officiel du bureau de Herzog.

« Les deux dirigeants ont exprimé leur espoir qu’au cours de l’année à venir, la coopération civile et sécuritaire sera renforcée et que le calme et la sécurité seront rétablis », peut-on lire dans le communiqué.

Il y a quatre jours, du haut de la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, Abbas a dénoncé Israël pour avoir mis en place un régime « d’apartheid » et donné à son armée la « liberté totale » de tuer des Palestiniens.

A LIRE : Abbas demande pourquoi il n’y a pas d’État palestinien, et répond à la question

Lundi, Abbas a appelé le ministre israélien de la Défense Benny Gantz pour lui adresser ses vœux à l’occasion du Nouvel an juif, a indiqué l’agence de presse de l’AP WAFA. Il n’y a pas eu de confirmation officielle de la part du cabinet de Gantz, l’appel étant intervenu le jour de Rosh HaShana, qui est chômé.

Le ministre de la Défense Benny Gantz, à gauche, et le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. (Crédit :AP/Montage)

Le site d’information Walla a indiqué que la conversation avait bien eu lien et a confirmé que les deux responsables ont discuté de la situation sécuritaire.

Herzog s’est entretenu pour la dernière fois avec Abbas en juillet pour lui souhaiter, ainsi qu’au peuple palestinien, de joyeuses fêtes à l’occasion de l’Aïd al-Adha, et pour discuter de la prochaine visite du président américain Joe Biden dans la région.

Gantz est le principal point de contact entre Israël et le dirigeant palestinien depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement actuel en 2021. Leur dernière rencontre a eu lieu en juillet, pour discuter de la coordination de la sécurité avant le voyage de Joe Biden.

Bien que ces réunions aient été critiquées par les membres de droite de la coalition gouvernementale et de l’opposition, le ministre de la Défense a défendu ses rencontres avec Abbas en faisant valoir qu’elles étaient cruciales pour des raisons de sécurité, ajoutant qu’Abbas et lui-même croyaient au maintien des liens sécuritaires afin de stabiliser la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...