Après l’attentat en Egypte, le Hamas renforce ses patrouilles à la frontière
Rechercher

Après l’attentat en Egypte, le Hamas renforce ses patrouilles à la frontière

Le groupe terroriste dit vouloir “empêcher toute possibilité que des fugitifs recherchés ne tentent de s'infiltrer à Gaza depuis l'Egypte”

Les forces de sécurité du Hamas à côté d'une tour de guet égyptienne à la frontière entre l'Egypte et Gaza, à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 21 septembre 2015. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Les forces de sécurité du Hamas à côté d'une tour de guet égyptienne à la frontière entre l'Egypte et Gaza, à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 21 septembre 2015. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Le groupe terroriste du Hamas a annoncé dimanche qu’il allait renforcer la sécurité le long de la frontière entre la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï après un attentat revendiqué par l’Etat islamique (EI) contre les forces de sécurité égyptiennes qui a tué au moins 21 soldats égyptiens dans le nord de la péninsule ce week-end.

Selon l’agence de presse palestinienne Maan, Tawfiq Abu Naim, vice-ministre de l’Intérieur du Hamas, a déclaré que le groupe renforçait la frontière « pour empêcher toute possibilité que des fugitifs recherchés ne tentent de s’infiltrer à Gaza depuis l’Egypte. »

Depuis que l’armée a destitué en 2013 le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, des groupes extrémistes, notamment Province du Sinaï, ont multiplié les attentats visant les forces de l’ordre.

Vendredi, les terroristes ont attaqué plusieurs checkpoints du Sinaï avec des voitures piégées et des armes à feu, que « Province du Sinaï », la branche locale de l’EI, a ensuite revendiqué.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...