Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Après une décision de la Haute Cour, les citoyens autorisés à manifester à Neve Ativ

La police interdisait aux manifestants de protester dans le moshav où le Premier ministre séjourne avec son épouse jusqu'à jeudi

Des Israéliens protestent contre la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son épouse Sara, au Moshav Neve Ativ, le 7 août 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Des Israéliens protestent contre la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son épouse Sara, au Moshav Neve Ativ, le 7 août 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Après deux jours d’attente, la police a autorisé mardi quelque 200 manifestants anti-gouvernementaux à défiler dans la communauté de Neve Ativ, sur le plateau du Golan, et à se rassembler près de l’hôtel où le Premier ministre Benjamin Netanyahu passe ses vacances avec son épouse Sara.

Le couple est arrivé au moshav lundi soir et devrait y rester jusqu’à jeudi, selon la chaîne publique Kan.

Lundi, la police avait bouclé l’accès au moshav, amenant les résidents et les activistes à déposer deux requêtes auprès de la Haute Cour pour contester cette mesure.

Les manifestants ont dormi dans des tentes à l’extérieur de Neve Ativ dans la nuit de lundi à mardi, après que la police a fermé l’accès à la communauté, ne laissant entrer que les résidents et les clients de l’hôtel.

Les organisateurs de la manifestation cités par Kan ont déclaré que jusqu’à mardi matin, les autorités avaient également empêché d’autres militants de les rejoindre et de leur apporter de la nourriture, de l’eau et un peu d’ombre.

Mais ce mardi après-midi, la police a décidé d’autoriser les manifestants à avancer et à se rassembler à quelque 300 mètres de l’hôtel.

Le secrétaire du moshav, Assaf Vankert, a déclaré à Kan que la communauté était en état de siège, car les portes étaient bloquées et les agriculteurs étaient privés de l’accès à leurs champs.

« Les forces de sécurité ont violé tous les accords que nous avions conclus avec elles », a-t-il déclaré. Nous avons été parler aux commandants de de la ‘salle des opérations’ près de l’hôtel pour leur demander de l’aide, mais en vain. »

Les manifestants protestent contre le programme très controversé de refonte du système judiciaire mis en place par le gouvernement, qui supprimerait de nombreux mécanismes de contrôle de la Haute Cour de justice sur le gouvernement. La première loi de cette refonte a été adoptée en juillet, interdisant à la Cour d’annuler les décisions du cabinet ou des ministres sur la base du critère de raisonnabilité.

Les représentants élus du gouvernement sont régulièrement visés par les manifestants qui protestent et chahutent devant leur domicile et participent à des rassemblements publics et privés dans tout le pays.

En mars, des manifestants se sont rassemblés devant l’hôtel de Netanyahu lors de son voyage à Londres. En juin, des manifestants ont perturbé un discours du ministre de l’Économie Nir Barkat à New York. Toujours en juin, des manifestants ont suivi le président de la commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset, Simcha Rothman, dans les rues de New York, ce qui lui a fait perdre son sang-froid.

Selon la Douzième chaîne, Netanyahu ne prendra pas de vacances à l’étranger, car la pose récente d’un stimulateur cardiaque l’empêche de prendre l’avion.

Michael Horovitz a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.