Rechercher

Arabie: un homme arrêté après avoir fait un pélerinage en hommage à Elizabeth II

Un ressortissant yéménite a enfreint la loi sur le site le plus sacré de l'islam, où la "umrah" ne peut être effectuée qu'au nom de musulmans décédés

Un ressortissant yéménite tenant une bannière sur laquelle on peut lire : "Umrah pour l'âme de la reine Elizabeth II, nous demandons à Dieu de l'accepter au paradis et parmi les justes", lors d'un pèlerinage à La Mecque, en Arabie saoudite. (Capture d'écran Twitter, utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un ressortissant yéménite tenant une bannière sur laquelle on peut lire : "Umrah pour l'âme de la reine Elizabeth II, nous demandons à Dieu de l'accepter au paradis et parmi les justes", lors d'un pèlerinage à La Mecque, en Arabie saoudite. (Capture d'écran Twitter, utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un homme a été arrêté lundi dans la ville sainte de La Mecque après avoir fait le petit pèlerinage, la Omra, en hommage à la défunte reine d’Angleterre Elizabeth II, ont annoncé les autorités saoudiennes.

L’homme, un ressortissant yéménite, a publié sur les réseaux sociaux une vidéo de lui-même à la Grande mosquée de La Mecque, le site le plus sacré de l’islam.

Les images le montrent brandissant une bannière sur laquelle est écrit: « la Omra pour l’âme de la reine Elizabeth II, nous demandons à Dieu de l’accepter au paradis ».

Largement partagée sur Twitter, la séquence a suscité de nombreux commentaires d’utilisateurs appelant à son arrestation.

Les pèlerins à La Mecque n’ont pas le droit de porter des bannières ni de scander des slogans.

Vue générale de la Kaaba à la Grande Mosquée pendant le pèlerinage du Hajj dans la ville sainte musulmane de La Mecque, en Arabie Saoudite, le 6 juillet 2022. (Crédit: AP Photo/Amr Nabil)

Et si le fait d’accomplir la Omra pour des personnes décédées est admis, cela ne s’applique pas aux non-musulmans comme Elizabeth II, qui était à la tête de l’église anglicane.

Les forces de sécurité de la Grande mosquée « ont arrêté (lundi) un résident de nationalité yéménite apparu dans une vidéo portant une bannière à l’intérieur de la Grande mosquée, violant les règles », indique un communiqué diffusé par les médias d’État lundi.

« Des mesures judiciaires ont été prises à son encontre », ajoute-t-il.

La chaîne publique Al-Ekhbariya a diffusé des images de l’incident, en floutant la bannière portée par l’homme.

Le pèlerinage de la Omra peut être effectué tout au long de l’année, contrairement au hajj qui réunit chaque année des millions de fidèles à un moment donné.

La reine Elizabeth II est décédée jeudi, et ses funérailles sont prévues le 19 septembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...