Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Arrestation de l’homme qui a menacé de mort les organisateurs de la Pride à Jérusalem

Le tribunal a ordonné à ce résident de 37 ans de l'implantation de Maale Efraim de rester là l'écart des événements LGBTQ suite à ses menaces transmises par courriel à l'Open House

Défilé sous haute sécurité lors de la Gay Pride, à Jérusalem, le 2 juin 2022. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Défilé sous haute sécurité lors de la Gay Pride, à Jérusalem, le 2 juin 2022. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Un homme a été arrêté lundi pour avoir envoyé des menaces de mort aux principaux organisateurs du prochain défilé des Fiertés de Jérusalem.

L’homme de 37 ans, résident de l’implantation de Maale Efraim en Cisjordanie, a été libéré ultérieurement, dans la journée, et le tribunal de première instance de Jérusalem lui a donné l’ordre de se tenir à l’écart des événements LGBTQ pour le reste de l’année, ont indiqué plusieurs médias.

Selon l’association Jerusalem Open House for Pride and Tolerance, l’une des menaces reçues contenait le texte suivant : « J’espère que Yishai Schlissel sera là pour finir le travail qu’il a commencé… comment pouvez-vous célébrer cette maladie mentale ? », en référence au meurtre de l’adolescente Shira Banki qui avait été commis par Schlissel, un extrémiste ultra-orthodoxe, lors du défilé de 2015.

Selon l’organisation, le même individu aurait envoyé d’autres menaces par le passé.

« C’est une bonne chose que la police israélienne ait réagi avec sérieux face aux menaces que nous avons reçues à l’Open House et qu’elle ait fait son travail pour protéger la sécurité des participants au défilé », a déclaré Jonathan Valfer, directeur de la journée portes ouvertes.

« Il est triste de voir que la légitimation publique de l’incitation à la haine et à la violence contre la communauté gay existe toujours et qu’elle est même en augmentation. Notre réponse sera de poursuivre la lutte des LGBTQ », a écrit Valfer, ajoutant que la marche se poursuivrait avec détermination.

Yishai Schlissel attaquant des personnes avec un couteau lors d’un défilé de la Gay Pride à Jérusalem jeudi 30 juillet 2015 et en médaillon Shira Banki sur une photo datant de novembre 2013 tirée de sa page Facebook. (AP/Sebastian Scheiner et Facebook)

Contrairement à la marche organisée à Tel-Aviv lors de la Gay Pride, le défilé des fiertés de Jérusalem est soumis à de lourdes mesures de sécurité et à des restrictions, plus particulièrement depuis l’assassinat de Shira Banki.

Schlissel avait perpétré cette attaque à l’arme blanche en 2015 quelques semaines seulement après avoir été libéré de prison, où il venait de purger une peine de dix ans pour avoir poignardé et blessé des participants du défilé de 2005. Il purge actuellement une peine de prison à perpétuité.

Des menaces similaires avaient été proférées avant le défilé de l’année dernière, et un suspect avait été arrêté avant l’événement. Une dizaine de personnes avaient été appréhendées au cours de la journée, soupçonnées d’avoir planifié des attaques contre les manifestants.

Le défilé de cette année est prévu en date du 1er juin et il donnera le coup d’envoi à une série d’événements nationaux marquant le mois des fiertés LGBTQ.

Le député Avi Maoz, violemment anti-LGBTQ, avait déclaré l’année dernière qu’il « s’assurerait » que le défilé annuel des fiertés de Jérusalem serait annulé une fois qu’il aurait rejoint le gouvernement, une affirmation qui avait été réfutée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu à ce moment-là.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.