Asaf Zamir, ancien ministre du Tourisme, devient consul général d’Israël à NYC
Rechercher

Asaf Zamir, ancien ministre du Tourisme, devient consul général d’Israël à NYC

Zamir, qui a vécu aux États-Unis et a été adjoint au maire de Tel Aviv, avait démissionné du précédent gouvernement Netanyahu ; il occupera un poste vacant depuis près d'un an

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

L'ancien ministre du Tourisme Asaf Zamir à la Knesset, le 29 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
L'ancien ministre du Tourisme Asaf Zamir à la Knesset, le 29 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a annoncé mardi qu’il allait nommer l’ancien ministre du Tourisme Asaf Zamir au poste de consul général d’Israël à New York.

Zamir a démissionné du gouvernement précédent en octobre dernier, déclarant qu’il ne pouvait plus servir sous les ordres du Premier ministre de l’époque, Benjamin Netanyahu, qu’il accusait de faire passer sa propre survie politique avant la crise du coronavirus et le bien de la nation.

Le poste à New York est vacant depuis près d’un an, depuis que Dani Dayan a terminé son mandat de cinq ans. Dans l’intervalle, Israel Nitzan a assuré les fonctions de consul général par intérim.

La date d’entrée en fonction de Zamir sera déterminée prochainement, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Zamir a vécu aux États-Unis dans son enfance et avait la nationalité américaine, à laquelle il a renoncé en entrant en politique. Il a été adjoint au maire de Tel Aviv de 2008 à 2018 et a rejoint le parti Kakhol lavan de Benny Gantz en 2019.

« Après une trop longue période sans consul général à New York, je suis heureux de nommer Asaf Zamir », a déclaré Lapid dans un communiqué. « Asaf a les capacités professionnelles et humaines pour représenter l’État d’Israël avec honneur et fierté. »

Le député Asaf Zamir fait une apparition surprise à la Knesset le 22 décembre 2020 pour voter contre un projet de loi budgétaire de la coalition. (Crédit : Porte-parole de la Knesset/Danny Shem Tov)

Remerciant Lapid, Zamir a déclaré que, dans la période actuelle, où les nouveaux gouvernements de Jérusalem et de Washington établissent progressivement leurs marques, le poste de consul général à New York « implique une grande opportunité et une grande responsabilité ».

« Le renforcement de la position d’Israël, la [nature bipartisane des] relations et les liens avec les communautés juives des États-Unis sont des défis importants et complexes qui ont été mis en avant par le nouveau gouvernement et je suis heureux et motivé pour essayer de contribuer à les relever », a ajouté Zamir.

Dimanche, le cabinet israélien a approuvé la nomination de 36 autres ambassadeurs et consuls généraux dont les postes étaient bloqués par Netanyahu depuis plus de six mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...