Attaque à Gaza contre un média de l’AP : le Hamas arrête 5 hommes
Rechercher

Attaque à Gaza contre un média de l’AP : le Hamas arrête 5 hommes

Le groupe terroriste palestinien affirme qu'il s'agit "d'employés de l'Autorité palestinienne dont les salaires ont été réduits"

Un employé des stations de radio et de télévision dirigées par l'Autorité palestinienne inspecte les dégâts dans l'un des studios le 4 janvier 2019, après que des hommes armés auraient fait irruption dans le bâtiment de la ville de Gaza. (Crédit : Said Khatib / AFP)
Un employé des stations de radio et de télévision dirigées par l'Autorité palestinienne inspecte les dégâts dans l'un des studios le 4 janvier 2019, après que des hommes armés auraient fait irruption dans le bâtiment de la ville de Gaza. (Crédit : Said Khatib / AFP)

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a arrêté samedi cinq Palestiniens soupçonnés d’implication dans une attaque à Gaza contre le siège social de la radiotélévision financée par l’Autorité palestinienne, a indiqué le mouvement islamiste.

Vendredi, cinq hommes armés ont saccagé les bureaux de l’Office palestinien de radiodiffusion dans la ville de Gaza, causant des dégâts matériels estimés à plusieurs milliers de dollars.

Cet organisme est financé par le gouvernement de l’Autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas, qui est en conflit avec le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

L’Autorité palestinienne basée en Cisjordanie a accusé le Hamas d’être responsable de l’attaque contre le bâtiment qui abrite la télévision palestinienne et la radio Voix de la Palestine.

Mais le Hamas a affirmé dans un communiqué que les cinq suspects arrêtés « sont des employés de l’Autorité palestinienne dont les salaires ont été réduits ».

« Il s’avère que l’un d’eux est un employé de Palestine TV dont le salaire a été réduit le mois dernier », a dit le ministère de l’Intérieur du Hamas.

Le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza en 2007 à l’issue de combats fratricides meurtriers avec le Fatah, le parti de M. Abbas.

Depuis, toutes les tentatives de réconciliation entre les deux principaux mouvements palestiniens ont échoué.

L’Autorité palestinienne a durci les pressions sur le Hamas ces derniers mois en réduisant les salaires des fonctionnaires de la bande de Gaza.

La télévision palestinienne restée sous contrôle de l’Autorité palestinienne a cessé totalement de fonctionner dans la bande de Gaza en 2007 avant de reprendre partiellement ses activités en 2011.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...